1. Où en est la banque dans sa nouvelle levée de fonds devant lui permettre de poursuivre ses activités?
...

1. Où en est la banque dans sa nouvelle levée de fonds devant lui permettre de poursuivre ses activités?La seule chose que je peux vous dire à ce stade, c'est que nous n'avons pas encore atteint l'objectif des 40 millions fixés par la Banque nationale pour assurer la pérennité de nos activités. Mais il nous reste encore quelques jours, jusqu'à la fin du mois de septembre, pour y parvenir. Des discussions sont toujours en cours avec plusieurs investisseurs institutionnels. Si toutes les pistes se concrétisent à hauteur de leurs ambitions, il n'est pas impossible que nous y arrivions. En d'autres mots, l'avenir de NewB n'est pas certain mais tout est encore possible. Et tant que c'est le cas, nous resterons combatifs.2. Et dans l'hypothèse où vous ne réussissez pas à trouver cet argent dans les délais impartis, il faudra alors définitivement débrancher la prise?C'est plutôt une question à poser à la Banque nationale. La décision lui appartient. C'est elle qui doit se prononcer sur l'avenir de NewB. Et dans l'hypothèse où nous n'arrivons pas à récolter les montants nécessaires, il est clair qu'une discussion devra s'ouvrir avec elle. Je veux dire par là que même si nous n'arrivons pas à lever suffisamment de capitaux, notamment à hauteur de ce que nous demande la Banque nationale, cela ne veut pas nécessairement dire pour autant que c'est la fin de NewB. On peut imaginer différents scénarios en fonction du montant finalement récolté. C'est aussi pourquoi je reste très prudent.3. Y a-t-il un risque pour les clients et les coopérateurs de ne pas revoir leur argent?Soyons clairs, nous ne sommes pas au bord de la faillite. Pour nos 20.000 clients, il n'y a aucun risque. La banque est suffisamment liquide pour pouvoir les rembourser. Et si jamais, il devait y avoir un problème, ils sont, de toute façon, couverts jusqu'à 100.000 euros par le système de garantie des dépôts. Pour les 117.000 coopérateurs par contre, qui pour la grande majorité ne sont malheureusement pas devenus clients de NewB, ils ont investi de l'argent dans un projet qu'ils savaient être à risque. Dans l'hypothèse d'une liquidation de la banque, ils récupéreraient le solde financier après apurement de tous les autres engagements de NewB.