Il s'agit de définir le montant que cet accord éventuel pourrait rapporter au Trésor belge. Le quotidien flamand parle d'une somme importante.

Le consortium de journalistes ICIJ avait révélé en février dernier l'existence d'un mécanisme de fraude fiscale et de blanchiment à grande échelle mis en place par la filiale suisse de la banque HSBC au profit de dizaines de milliers de clients fortunés dans le monde, dont 3.003 en Belgique. Ces derniers possédaient 4.616 comptes bancaires au sein de l'institution, pour un total de 6,26 milliards de dollars (5,54 milliards d'euros).

L'enquête judiciaire ouverte à l'encontre de HSBC constitue un dossier indépendant des poursuites entamées par le fisc contre les Belges ayant éludé l'impôt en Suisse. Depuis les révélations de l'ICIJ, le fisc a déjà réclamé quelque 540 millions d'euros.

Il s'agit de définir le montant que cet accord éventuel pourrait rapporter au Trésor belge. Le quotidien flamand parle d'une somme importante. Le consortium de journalistes ICIJ avait révélé en février dernier l'existence d'un mécanisme de fraude fiscale et de blanchiment à grande échelle mis en place par la filiale suisse de la banque HSBC au profit de dizaines de milliers de clients fortunés dans le monde, dont 3.003 en Belgique. Ces derniers possédaient 4.616 comptes bancaires au sein de l'institution, pour un total de 6,26 milliards de dollars (5,54 milliards d'euros).L'enquête judiciaire ouverte à l'encontre de HSBC constitue un dossier indépendant des poursuites entamées par le fisc contre les Belges ayant éludé l'impôt en Suisse. Depuis les révélations de l'ICIJ, le fisc a déjà réclamé quelque 540 millions d'euros.