Le nombre de déclarations chute logiquement dans le sillage de la baisse des taux offerts. Pour l'exercice d'imposition 2018, ce montant d'intérêts exempté du précompte mobilier s'élevait à 1.880 euros. L'an dernier, de nombreuses banques avaient déjà réduit leur taux à 0,11%. On pouvait donc détenir jusqu'à 1.790.091 euros sur son livret sans être tenu de déclarer les intérêts. En 2018, le fisc a encaissé à peine 1,8 million d'euros au titre du précompte sur les livrets. En 2017, le Trésor avait encore engrangé 3,2 millions. Et en 2014, c'était 44,5 millions d'euros.