La banque néerlandaise Rabobank va appliquer, à partir du 1er juillet, un taux négatif de 0,5% sur les avoirs de plus de 100.000 euros sur les comptes tant de ses clients professionnels que particuliers. La banque justifie cette décision par la persistance de taux bas sur le marché.

Pour les clients particuliers dont le solde est de 100.000 euros ou moins, rien ne change. Le taux d'intérêt restera de 0,01%. Malgré ces adaptations, 95,8% des clients continuent à échapper à des taux négatifs, selon la banque. Rabobank n'est pas la première banque à annoncer l'application de taux négatifs sur les comptes de ses clients les plus fournis. Aux Pays-Bas, ING et ABN Amro ont déjà fait de même. Le contexte des taux en zone euro explique ces décisions. Les banques elles-mêmes doivent s'acquitter d'un taux d'intérêt négatif sur l'argent qu'elles placent temporairement à la Banque centrale européenne.

La banque néerlandaise Rabobank va appliquer, à partir du 1er juillet, un taux négatif de 0,5% sur les avoirs de plus de 100.000 euros sur les comptes tant de ses clients professionnels que particuliers. La banque justifie cette décision par la persistance de taux bas sur le marché.Pour les clients particuliers dont le solde est de 100.000 euros ou moins, rien ne change. Le taux d'intérêt restera de 0,01%. Malgré ces adaptations, 95,8% des clients continuent à échapper à des taux négatifs, selon la banque. Rabobank n'est pas la première banque à annoncer l'application de taux négatifs sur les comptes de ses clients les plus fournis. Aux Pays-Bas, ING et ABN Amro ont déjà fait de même. Le contexte des taux en zone euro explique ces décisions. Les banques elles-mêmes doivent s'acquitter d'un taux d'intérêt négatif sur l'argent qu'elles placent temporairement à la Banque centrale européenne.