La Belgique a ceci de particulier qu'elle a encore un taux de chômage trop élevé et en même temps une pénurie de métiers qualifiés. Bref, plus que jamais, la mobilité est nécessaire.

C'est ce qu'ont compris le secteur financier et le secteur de la santé. Les deux secteurs ont négocié pendant des mois et maintenant, c'est officiel : les banquiers pourront devenir des infirmiers. Dit comme cela, c'est effectivement un raccourci, mais qui a le mérite de mettre en avant une belle initiative. D'un côté, nous avons un secteur de la santé qui pleure pour trouver des profils qualifiés. De l'autre côté, nous avons un secteur financier qui n'arrête pas de dégraisser, on l'a encore vu récemment avec BNP Paribas Fortis. Et donc, plutôt de laisser les anciens employés de banque devenir des chômeurs aux frais de leur ancien employeur, Febelfin, la fédération belge du secteur financier, a signé un contrat avec le secteur de la santé.

En septembre prochain, certains employés de banque deviendront infirmiers.

Que dit ce contrat ? Il organise plusieurs solutions de sortie pour les ex employés de banques comme par exemple, le prêt de ces employés au secteur de la santé avec la possibilité de tester un nouveau métier dans le cadre d'une mission de trois mois.

Dans le cas présent, c'est le secteur de la santé qui rembourse une partie du salaire de la banque qui prête son ancien employé. Est-ce la panacée ? Sans doute pas, mais cette initiative a au moins le mérite d'exister.

Elle a été négociée avec les syndicats, ce qui est plutôt bon signe. Et puis, le secteur financier ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, d'autres négociations ont lieu en ce moment avec d'autres secteurs comme celui de la chimie et de la logistique.

Bref, cette initiative est en soi une révolution car elle change de la culture du licenciement. D'ailleurs, il y a un signe qui ne trompe, elle a fait l'objet de plusieurs articles dans la presse étrangère, et la Belgique apparaît comme une sorte de laboratoire pour la mobilité des cadres de demain. Comme quoi la Belgique a encore pas mal d'imagination. Et c'est grâce à cette imagination qu'en septembre prochain, certains employés de banque deviendront infirmiers ou aides-soignants. Non seulement ils auront évité la case chômage, mais en plus ils donneront un autre sens à leur vie. Et ça, ça n'a pas de prix !