"La probabilité de recevoir une coupure contrefaite est minime. En effet, le nombre de billets contrefaits demeure très faible comparé au nombre de billets authentiques en circulation", souligne la BCE. Actuellement, plus de 22 milliards de billets en euros sont en circulation représentant une valeur de 1.200 milliards d'euros environ.

La majeure partie des billets contrefaits étaient des billets de 50 euros (54,2%), suivis par des billets de 20 euros (27,9%) et 100 euros (10,4%). En Belgique, la majeure partie des billets contrefaits étaient des coupures de 50 euros (56,12%), de 20 euros (29,12%) et de 100 euros (11,62%).

La majeure partie (97,2 %) des faux billets ont été saisis dans les pays de la zone euro, les autres fausses coupures provenant des États membres de l'UE n'appartenant pas à la zone euro (2,1%) et d'autres régions du monde (0,7%).