Près de 400 collaborateurs "âgés" de la BNB ont l'opportunité de mettre fin à leur carrière à la Banque tout en conservant de 45 à 60% de leur rémunération brute. Le groupe cible sont des membres du personnel exerçant une fonction d'exécutant et qui sont proches de l'âge légal de la pension (entre six mois et trois ans).

Les réponses positives sont plus nombreuses qu'attendu. Une grande majorité de collaborateurs, soit 256 équivalents temps plein (ETP), ont décidé d'accepter l'offre.

"La Banque est en pleine évolution. De nombreux emplois d'ouvriers et fonctions purement administratives sont en train de disparaître. Bon nombre de travailleurs peu qualifiés sentaient que leurs compétences correspondaient de moins en moins aux nouveaux besoins de la Banque", indique l'institution.

En 2018, la BNB a fermé ses deux dernières implantations en dehors de Bruxelles, Liège et Courtrai. L'imprimerie fermera ses portes en 2020, par manque de rentabilité. À l'issue du programme de départs volontaires, elle ne comptera plus que 1.650 collaborateurs environ.