"Le programme de financement 2019 a déjà été mis en oeuvre pour un montant de 30,24 milliards d'euros, ce qui correspond à 99,95% de l'objectif annuel. Cette décision ne remet donc pas en cause le financement de 2019", ajoute-t-elle dans un communiqué.

L'Agence de la Dette emprunte régulièrement à taux négatifs auprès des investisseurs institutionnels via des obligations linéaires (Olo) ou des Certifications de Trésorerie (obligations à court terme).

Alors qu'il y a traditionnellement quatre émissions de bons d'État par an (mars, juin, septembre et décembre), l'année 2019 n'en aura donc connu qu'une, en mars. Elle avait permis de lever un petit 3,979 millions d'euros via un bon à 10 ans assorti d'un taux à 0,55%.

Contrairement aux Olo, les bons d'État sont destinés essentiellement aux investisseurs particuliers.