Un client de Dexia Banque Internationale au Luxembourg avait signalé dès 2009 qu'il avait pu cacher son compte en banque derrière une société-écran panaméenne. Le service centrale de lutte contre la fraude de la police avait reçu l'information le 3 février 2011.

Le rapport de l'ISI stipule également que sa section gantoise étaient en possession de données indiquant que des comptes belges se cachaient derrière des sociétés-écrans en Suisse et à Singapoure.

L'ISI n'a cependant entrepris aucune démarche à la suite de cette communication.

Un client de Dexia Banque Internationale au Luxembourg avait signalé dès 2009 qu'il avait pu cacher son compte en banque derrière une société-écran panaméenne. Le service centrale de lutte contre la fraude de la police avait reçu l'information le 3 février 2011. Le rapport de l'ISI stipule également que sa section gantoise étaient en possession de données indiquant que des comptes belges se cachaient derrière des sociétés-écrans en Suisse et à Singapoure. L'ISI n'a cependant entrepris aucune démarche à la suite de cette communication.