Paris perdait 2,25%, se dirigeant vers sa pire semaine depuis mars 2020, alors que Francfort s'enfonçait de 2,27% à l'ouverture, allant vers ses plus bas depuis décembre 2020. Londres reculait de 1,57% peu après 08H40 GMT.

En Asie, après avoir perdu plus de 3% peu après l'annonce des bombardements, les places financières ne se sont que peu redressées : Tokyo a fini en baisse de 2,23%, Hong Kong de 2,54% et Shanghai de 0,96%.

Paris perdait 2,25%, se dirigeant vers sa pire semaine depuis mars 2020, alors que Francfort s'enfonçait de 2,27% à l'ouverture, allant vers ses plus bas depuis décembre 2020. Londres reculait de 1,57% peu après 08H40 GMT. En Asie, après avoir perdu plus de 3% peu après l'annonce des bombardements, les places financières ne se sont que peu redressées : Tokyo a fini en baisse de 2,23%, Hong Kong de 2,54% et Shanghai de 0,96%.