Très clairement, comme plus personne ne se rend en agence et encore moins les personnes âgées, et qu'en plus sans rendez-vous, votre agence ne vous ouvre plus la porte ou difficilement, il est clair qu'au cours des prochains moins, les fermetures d'agence vont s'accélérer dans l'indifférence presque générale. Non seulement le COVID servira de prétexte mais en plus les clients rapides à râler ne diront pas grand-chose cette fois pour les raisons sanitaires que nous connaissons tous.

Mais ce n'est pas tout, mon pari est que notre épargne n'aura plus de vertu en ce bas monde. Si pendant des siècles, on nous a bassiné avec les vertus de l'épargne, si on nous a demandé d'être des fourmis et pas des cigales, c'est fini maintenant à cause des taux d'intérêt bas. Les épargnants qui ont les épaules les plus larges, comme le dit le gouvernement VIVALDI, vont passer à la caisse car ils doivent être solidaires nous dit-on. De quoi ? mais du coronavirus bien entendu ! Ne cherchez pas de lien entre les deux, il n'y en a pas, juste un gouvernement qui n'a pas d'argent dans ses caisses et qui cherche un prétexte moral - sanitaire ici - pour taxer les plus riches.

Et les autres citoyens, la classe moyenne, quoi ? C'est simple, la classe moyenne aussi verra son épargne ne plus valoir grand-chose. La preuve, c'est la banque Triodos, une banque verte qui a démarré les hostilités ce lundi. Sa direction a annoncé que ses comptes d'épargne ne seront plus réglementés. Cela veut dire quoi ? C'est tout bête, un compte réglementé vous offre légalement 0,11% de rendement, ce n'est rien mais c'est le plancher légal. Et en plus vous êtes exonérés du précompte mobilier sur un maximum de 990 euros d'intérêt. Déjà que 0,11%, c'était rien du tout comme rendement, c'est même un rendement négatif si vous tenez compte de l'inflation et des frais bancaires, la banque Triodos se soustrait à cette obligation en transformant ses comptes d'épargne en comptes non réglementés. En clair, grâce à cela, elle ne doit plus verser les maigres 0,11% mais elle versera seulement 0%. Pourquoi dire "verser" encore dans ce cas ? En contrepartie, les titulaires de ces comptes ne seront plus exonérés fiscalement.

Ici c'est une banque qui se veut verte, éthique, etc. qui le fait, sa direction avoue même que ses clients ne sont pas là pour le rendement mais pour l'impact social. Mais soyez certain que d'autres banques vont suivre le mouvement... Et je vous le donne en mille : parmi les arguments qui seront évoqués, il y a aura ce fichu COVID-19, autrement dit, ce satané virus est devenu la bonne à tout faire des politiciens, des entrepreneurs et des banquiers en mal d'imagination ! Demain il faudra changer de proverbe et dire "qui veut noyer son chien l'accuse du COVID-19".

Très clairement, comme plus personne ne se rend en agence et encore moins les personnes âgées, et qu'en plus sans rendez-vous, votre agence ne vous ouvre plus la porte ou difficilement, il est clair qu'au cours des prochains moins, les fermetures d'agence vont s'accélérer dans l'indifférence presque générale. Non seulement le COVID servira de prétexte mais en plus les clients rapides à râler ne diront pas grand-chose cette fois pour les raisons sanitaires que nous connaissons tous.Mais ce n'est pas tout, mon pari est que notre épargne n'aura plus de vertu en ce bas monde. Si pendant des siècles, on nous a bassiné avec les vertus de l'épargne, si on nous a demandé d'être des fourmis et pas des cigales, c'est fini maintenant à cause des taux d'intérêt bas. Les épargnants qui ont les épaules les plus larges, comme le dit le gouvernement VIVALDI, vont passer à la caisse car ils doivent être solidaires nous dit-on. De quoi ? mais du coronavirus bien entendu ! Ne cherchez pas de lien entre les deux, il n'y en a pas, juste un gouvernement qui n'a pas d'argent dans ses caisses et qui cherche un prétexte moral - sanitaire ici - pour taxer les plus riches. Et les autres citoyens, la classe moyenne, quoi ? C'est simple, la classe moyenne aussi verra son épargne ne plus valoir grand-chose. La preuve, c'est la banque Triodos, une banque verte qui a démarré les hostilités ce lundi. Sa direction a annoncé que ses comptes d'épargne ne seront plus réglementés. Cela veut dire quoi ? C'est tout bête, un compte réglementé vous offre légalement 0,11% de rendement, ce n'est rien mais c'est le plancher légal. Et en plus vous êtes exonérés du précompte mobilier sur un maximum de 990 euros d'intérêt. Déjà que 0,11%, c'était rien du tout comme rendement, c'est même un rendement négatif si vous tenez compte de l'inflation et des frais bancaires, la banque Triodos se soustrait à cette obligation en transformant ses comptes d'épargne en comptes non réglementés. En clair, grâce à cela, elle ne doit plus verser les maigres 0,11% mais elle versera seulement 0%. Pourquoi dire "verser" encore dans ce cas ? En contrepartie, les titulaires de ces comptes ne seront plus exonérés fiscalement. Ici c'est une banque qui se veut verte, éthique, etc. qui le fait, sa direction avoue même que ses clients ne sont pas là pour le rendement mais pour l'impact social. Mais soyez certain que d'autres banques vont suivre le mouvement... Et je vous le donne en mille : parmi les arguments qui seront évoqués, il y a aura ce fichu COVID-19, autrement dit, ce satané virus est devenu la bonne à tout faire des politiciens, des entrepreneurs et des banquiers en mal d'imagination ! Demain il faudra changer de proverbe et dire "qui veut noyer son chien l'accuse du COVID-19".