Sur une base annuelle, l'encours a grimpé de 4,2%.

Mais la situation tend à se stabiliser, indique Febelfin. En effet, la demande de crédits des entreprises se tasse: elles ont demandé 0,3% de crédit de moins qu'à la même période l'an dernier, et il s'agit de la troisième baisse consécutive. "En montant, la contraction a été plus importante, soit 3%, ce qui constitue la quatrième baisse consécutive", ajoute la fédération.

Le nombre de crédits octroyés au troisième trimestre a diminué de 0,8% sur base annuelle, tandis que les montants ont, quant à eux, progressé sur cette période de 5,9%.

Les entreprises rencontrent actuellement peu de freins au crédit, bien qu'elles estiment qu'ils étaient un peu plus présents qu'au deuxième trimestre 2019.

Sur une base annuelle, l'encours a grimpé de 4,2%. Mais la situation tend à se stabiliser, indique Febelfin. En effet, la demande de crédits des entreprises se tasse: elles ont demandé 0,3% de crédit de moins qu'à la même période l'an dernier, et il s'agit de la troisième baisse consécutive. "En montant, la contraction a été plus importante, soit 3%, ce qui constitue la quatrième baisse consécutive", ajoute la fédération. Le nombre de crédits octroyés au troisième trimestre a diminué de 0,8% sur base annuelle, tandis que les montants ont, quant à eux, progressé sur cette période de 5,9%. Les entreprises rencontrent actuellement peu de freins au crédit, bien qu'elles estiment qu'ils étaient un peu plus présents qu'au deuxième trimestre 2019.