Nous avons réuni les présidents des 4 grandes banques belges: "La croissance, le meilleur remède anti-crise"

Dix ans après la crise de 2008, "Trends-Tendances" a réuni les patrons des quatre grandes banques pour faire le point sur leur situation actuelle. Les leçons d'hier ont été apprises, nous assurent-ils. Mais de là à savoir durant combien de temps on va les retenir...

Au sein de toute institution financière, la gestion des risques incombe en dernier ressort au conseil d'administration. Il y a 10 ans, cette gestion s'est avérée à ce point défaillante que le gouvernement a dû voler au secours de Fortis, Dexia, KBC et ING. Et le paysage bancaire belge en a été grandement modifié. Le groupe français BNP Paribas a racheté Fortis, les activités belges de Dexia ont été nationalisées sous le pavillon Belfius, KBC a recentré ses activités sur la bancassurance tandis qu'ING a été contrainte de se défaire de sa branche assurance. Cela pourrait expliquer pourquoi, une décennie après les événements, les dirigeants actuels de ces institutions se sont montrés quelque peu agacés à l'idée de reprendre le débat sur la sécurité, l'avenir et les défis du secteur bancaire...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires