Steven Vanackere (CD&V) a mis en garde le mouvement ouvrier chrétien (ACW-MOC) contre toute velléité de renouer des liens avec le secteur bancaire : "Le mariage entre la pensée coopérative et la haute finance cotée en Bourse s'est révélé malheureux", a-t-il dit mardi soir lors du Rerum Novarum à Genk, selon la VRT.

Dans son discours, le vice-Premier ministre et ministre des Finances faisait référence à la débâcle d'Arco, branche financière du MOC-ACW, liée notamment à la chute de Dexia. "La spéculation et la recherche du profit à court terme n'ont jamais appartenu au vocabulaire de notre mouvement", a-t-il ajouté.

Le vice-Premier a appelé l'ACW à rester vigilant après la réforme de l'Etat, afin de s'assurer que "le rôle irremplaçable du monde associatif soit respecté". Selon lui, les organisations telles que le MOC-ACW garantissent une démocratie efficace.

Trends.be, avec Belga

Steven Vanackere (CD&V) a mis en garde le mouvement ouvrier chrétien (ACW-MOC) contre toute velléité de renouer des liens avec le secteur bancaire : "Le mariage entre la pensée coopérative et la haute finance cotée en Bourse s'est révélé malheureux", a-t-il dit mardi soir lors du Rerum Novarum à Genk, selon la VRT.Dans son discours, le vice-Premier ministre et ministre des Finances faisait référence à la débâcle d'Arco, branche financière du MOC-ACW, liée notamment à la chute de Dexia. "La spéculation et la recherche du profit à court terme n'ont jamais appartenu au vocabulaire de notre mouvement", a-t-il ajouté.Le vice-Premier a appelé l'ACW à rester vigilant après la réforme de l'Etat, afin de s'assurer que "le rôle irremplaçable du monde associatif soit respecté". Selon lui, les organisations telles que le MOC-ACW garantissent une démocratie efficace.Trends.be, avec Belga