Le bitcoin a progressé de plus de 7% pour atteindre 41.392 dollars. La plus grande crypto-monnaie fluctue cette année entre 35.000 et 45.000 dollars. L'ethereum est devenu presque 6% plus cher et le litecoin a gagné 6,5%. La valeur de la plupart des crypto-monnaies avait fortement chuté après l'invasion russe de l'Ukraine, mais s'est rapidement redressée.

Les investisseurs attendent le décret du président américain Joe Biden, attendu cette semaine, qui exposera la stratégie de son gouvernement vis-à-vis des cryptomonnaies. Il pourrait annoncer que la banque centrale américaine va étudier l'introduction de sa propre monnaie numérique.

Dans une déclaration, supprimée depuis, sur le site internet du Trésor américain, la secrétaire d'État Janet Yellen a déclaré que l'approche décrite dans le décret présidentiel "soutiendra l'innovation responsable qui peut apporter des avantages substantiels au pays, aux consommateurs et aux entreprises".

Le gouvernement américain est sous pression depuis des mois pour jouer un rôle plus important dans la régulation des crypto-monnaies. Cette pression s'est encore accrue depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, qui pourrait utiliser des cryptomonnaies pour échapper aux sanctions occidentales. Binance, la plus grande Bourse de cryptomonnaies au monde, bloque donc les comptes des Russes qui figurent sur la liste des sanctions.

Le bitcoin a progressé de plus de 7% pour atteindre 41.392 dollars. La plus grande crypto-monnaie fluctue cette année entre 35.000 et 45.000 dollars. L'ethereum est devenu presque 6% plus cher et le litecoin a gagné 6,5%. La valeur de la plupart des crypto-monnaies avait fortement chuté après l'invasion russe de l'Ukraine, mais s'est rapidement redressée. Les investisseurs attendent le décret du président américain Joe Biden, attendu cette semaine, qui exposera la stratégie de son gouvernement vis-à-vis des cryptomonnaies. Il pourrait annoncer que la banque centrale américaine va étudier l'introduction de sa propre monnaie numérique. Dans une déclaration, supprimée depuis, sur le site internet du Trésor américain, la secrétaire d'État Janet Yellen a déclaré que l'approche décrite dans le décret présidentiel "soutiendra l'innovation responsable qui peut apporter des avantages substantiels au pays, aux consommateurs et aux entreprises". Le gouvernement américain est sous pression depuis des mois pour jouer un rôle plus important dans la régulation des crypto-monnaies. Cette pression s'est encore accrue depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, qui pourrait utiliser des cryptomonnaies pour échapper aux sanctions occidentales. Binance, la plus grande Bourse de cryptomonnaies au monde, bloque donc les comptes des Russes qui figurent sur la liste des sanctions.