Vers onze heures, notre indice regagnait à nouveau 4,2 pc à 2.814 points après être quasi revenu à deux reprises à son niveau de la veille. AB InBev (39,24) et ING (5,31) récupéraient alors 6,3 et 2,8 pc, KBC (47,29) et Ageas (32,89) étant positives de 5,1 et 7,1 pc. Au sein du Bel 20, UCB (73,16) se démarquait par une chute de 3 pc après l'échec d'un traitement contre l'épilepsie. Umicore (32,26) et Solvay (61,88) étaient par contre en hausse de 5,2 pc chacune, Galapagos (153,40) et arGEN-X (110,50) remontant de 6,8 et 3,7 pc. Colruyt (43,30) et Ahold Delhaize (19,45) étaient positives de 5,7 et 3,8 pc, Proximus (18,08) et Telenet (29,10) de 4,2 et 2,6 pc, Orange Belgium (14,46) et Bpost (6,39) de 2,4 et 5 pc. Bekaert (16,69) et Aperam (18,41) regagnaient 1,8 et 2,9 pc, Barco (144,80) et WDP (21,75) rebondissant de 6 et 6,1 pc. Ackermans (121,40) et Sofina (195,60) progressaient de 7 pc, GBL (61,66) de 4,6 pc, Ontex (13,76) et Cofinimmo (126,00) de 5,1 et 1,9 pc.

Mithra (15,82) rebondissait de 15 pc alors que Kiadis (1,40) et Sequana Medical (5,00) plongeaient de 19,8 et 10,7 pc. Biocartis (3,43) et Fagron (15,90) récupéraient 3,6 et 2,4 pc mais, IBA (6,90) et Oxurion (2,40) chutaient de 4,5 et 3,2 pc. Recticel (5,07) et Melexis (51,10) valaient 4,5 et 6,5 pc de plus que jeudi, Kinepolis (34,60) et D'Ieteren (50,50) rebondissant de 12,3 et 7,2 pc. Lotus (2.790,00) et Greenyard (3,52) remontaient de 8,1 et 3,8 pc, Elia (76,10) et Solvac (89,00) de 7,3 et 4,7 pc, Exmar (4,07) de 7,1 pc. Econocom (1,75) et Balta (2,03) étaient en baisse de 3,3 et 3,1 pc, Jensen (23,50) de 2,9 pc. Befimmo (44,35) et Care Property Invest (26,50) gagnaient enfin 6,8 et 5,1 pc, Aedifica (91,90), Xior (44,35) et Intervest Offices (22,50) s'appréciant de 3,2 à 4,6 pc contrairement à Banimmo (2,72) et Qrf (14,50), en baisse de 2,1 et 3,6 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,1165 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,1125 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 10,35 dollars à 1.585,20 dollars et le lingot se négociait autour de 45.625 euros, en progrès de 110 euros.

Vers onze heures, notre indice regagnait à nouveau 4,2 pc à 2.814 points après être quasi revenu à deux reprises à son niveau de la veille. AB InBev (39,24) et ING (5,31) récupéraient alors 6,3 et 2,8 pc, KBC (47,29) et Ageas (32,89) étant positives de 5,1 et 7,1 pc. Au sein du Bel 20, UCB (73,16) se démarquait par une chute de 3 pc après l'échec d'un traitement contre l'épilepsie. Umicore (32,26) et Solvay (61,88) étaient par contre en hausse de 5,2 pc chacune, Galapagos (153,40) et arGEN-X (110,50) remontant de 6,8 et 3,7 pc. Colruyt (43,30) et Ahold Delhaize (19,45) étaient positives de 5,7 et 3,8 pc, Proximus (18,08) et Telenet (29,10) de 4,2 et 2,6 pc, Orange Belgium (14,46) et Bpost (6,39) de 2,4 et 5 pc. Bekaert (16,69) et Aperam (18,41) regagnaient 1,8 et 2,9 pc, Barco (144,80) et WDP (21,75) rebondissant de 6 et 6,1 pc. Ackermans (121,40) et Sofina (195,60) progressaient de 7 pc, GBL (61,66) de 4,6 pc, Ontex (13,76) et Cofinimmo (126,00) de 5,1 et 1,9 pc. Mithra (15,82) rebondissait de 15 pc alors que Kiadis (1,40) et Sequana Medical (5,00) plongeaient de 19,8 et 10,7 pc. Biocartis (3,43) et Fagron (15,90) récupéraient 3,6 et 2,4 pc mais, IBA (6,90) et Oxurion (2,40) chutaient de 4,5 et 3,2 pc. Recticel (5,07) et Melexis (51,10) valaient 4,5 et 6,5 pc de plus que jeudi, Kinepolis (34,60) et D'Ieteren (50,50) rebondissant de 12,3 et 7,2 pc. Lotus (2.790,00) et Greenyard (3,52) remontaient de 8,1 et 3,8 pc, Elia (76,10) et Solvac (89,00) de 7,3 et 4,7 pc, Exmar (4,07) de 7,1 pc. Econocom (1,75) et Balta (2,03) étaient en baisse de 3,3 et 3,1 pc, Jensen (23,50) de 2,9 pc. Befimmo (44,35) et Care Property Invest (26,50) gagnaient enfin 6,8 et 5,1 pc, Aedifica (91,90), Xior (44,35) et Intervest Offices (22,50) s'appréciant de 3,2 à 4,6 pc contrairement à Banimmo (2,72) et Qrf (14,50), en baisse de 2,1 et 3,6 pc. L'euro s'inscrivait à 1,1165 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,1125 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 10,35 dollars à 1.585,20 dollars et le lingot se négociait autour de 45.625 euros, en progrès de 110 euros.