Avez-vous offert un kit LEGO à vos enfants pour Noël ? Ou en avez-vous peut-être reçu un ? Et bien gardez-les bien précieusement, car ils pourraient valoir de l'or...

C'est ce qui ressort d'une enquête de l'École des hautes études en sciences économiques de Russie, publiée dans la revue Research in International Business and Finance.

Des prix en augmentation de 11% par an

D'après ces chercheurs, "les jouets s'avèrent être un meilleur investissement que l'or, l'art et les titres financiers". Ils ajoutent que "les modes d'investissement inhabituels, comme la collection de jouets, peuvent générer des rendements élevés. Par exemple, les prix du marché secondaire des jeux LEGO retirés du marché augmentent de 11 % par an, ce qui est plus rapide que l'or, les actions et les obligations. "

Ces investissements alternatifs sont peu étudiés car ils peuvent paraître "moins sérieux". Les jeux LEGO en font donc partie, mais d'autres 'jouets', comme les poupées Barbie ou les comics - les BDs américaines - peuvent valoir des milliers, voire des millions, de dollars.

Nous avons l'habitude de penser que les gens achètent des articles tels que des bijoux, des antiquités ou des oeuvres d'art en tant qu'investissement. Or, il existe d'autres options, comme les jouets de collection. Des dizaines de milliers de transactions sont réalisées sur le marché secondaire des LEGO. Même en tenant compte des petits prix de la plupart des jeux, il s'agit d'un marché énorme qui n'est pas connu des investisseurs traditionnels.

Victoria Dobrynskaya, l'une des auteurs de l'étude et professeure associée à la Faculté des sciences économiques

Un engouement créé par la nostalgie

Les auteurs de l'étude identifient plusieurs raisons à la croissance rapide du prix. Tout d'abord, certains sont produits en quantités limitées - une collection spéciale dédiée à un film ou à un événement historique par exemple. Ensuite, une fois les jeux retirés du marché, leur nombre disponible sur le marché secondaire n'est pas important, "la rareté augmente leur valeur du point de vue des collectionneurs". Enfin, les jeux LEGO - comme les comics - sont commercialisés depuis plusieurs décennies et comptent de nombreux fans adultes, des 'geeks'.

Selon les chercheurs, plus l'objet est 'vieux', plus il sera apprécié comme un 'classique' ou un objet nostalgique.

Pour étayer ces hypothèses, les auteurs de l'étude ont examiné les prix de 2 322 ensembles LEGO entre 1987 et 2015. Leurs conclusions suggèrent que "les prix du marché secondaire commencent généralement à augmenter deux ou trois ans après le retrait d'un jeu", mais avec une variation importante des rendements, "allant de -50 % à +600 % par an".

Le Taj Mahal version LEGO a été exposé lors d'une avant-première presse à Tokyo le 1er novembre 2012., Getty image
Le Taj Mahal version LEGO a été exposé lors d'une avant-première presse à Tokyo le 1er novembre 2012. © Getty image

Des ventes records

Les prix varient beaucoup mais certaines pièces ont déjà été vendues aux enchères plusieurs milliers d'euros. Parmi les plus prisées, on retrouve l'UCS Millennium Falcon, un vaisseau Star Wars (voir photo en tête d'article), dont l'édition originale est partie pour 15 000 dollars ; le Taj Mahal, dont la première édition a été vendue pour près de 4 000 dollars ; le Château du Roi de 1984, déjà vendu à 2 600 dollars ; ou encore l'UCS Imperial Star Destroyer, un autre vaisseau Star Wars, déjà vendu 2 300 dollars.

D'autres produits de notre enfance sont également très prisés, comme les comics. Ces BDs américaines représentant des super-héros ultra connus comme Superman ou Spider-man, peuvent parfois valoir des millions d'euros. Ainsi, le numéro Action Comics #1, avec la première apparition de Superman, s'est déjà vendu pour 3 millions d'euros. Le Detective Comics #27, avec cette fois-ci la première apparition de Batman, s'est vendu pour 2 millions de dollars. Plusieurs autres comics sur Wonder Woman, Captain America, Green Lantern ou encore Spider-man se sont également vendus à près d'un million d'euros.

Henry Cavill, le dernier acteur à avoir enfilé le costume de Superman, tient entre ses mains l'Action Comics #1 prêté par le leader des White Stripes, Jack White, dans le cadre de l'hommage rendu aux 75 ans du personnage de Superman., Getty image
Henry Cavill, le dernier acteur à avoir enfilé le costume de Superman, tient entre ses mains l'Action Comics #1 prêté par le leader des White Stripes, Jack White, dans le cadre de l'hommage rendu aux 75 ans du personnage de Superman. © Getty image

Le point commun entre tous ces objets - LEGO, comics ou autres - est leur état. Un kit LEGO jamais ouvert ou un comics encore présenté dans son emballage d'origine aura toujours plus de valeur. Alors achetez des jouets, mais ne les ouvrez pas !

Aurore Dessaigne

Avez-vous offert un kit LEGO à vos enfants pour Noël ? Ou en avez-vous peut-être reçu un ? Et bien gardez-les bien précieusement, car ils pourraient valoir de l'or... C'est ce qui ressort d'une enquête de l'École des hautes études en sciences économiques de Russie, publiée dans la revue Research in International Business and Finance.D'après ces chercheurs, "les jouets s'avèrent être un meilleur investissement que l'or, l'art et les titres financiers". Ils ajoutent que "les modes d'investissement inhabituels, comme la collection de jouets, peuvent générer des rendements élevés. Par exemple, les prix du marché secondaire des jeux LEGO retirés du marché augmentent de 11 % par an, ce qui est plus rapide que l'or, les actions et les obligations. "Ces investissements alternatifs sont peu étudiés car ils peuvent paraître "moins sérieux". Les jeux LEGO en font donc partie, mais d'autres 'jouets', comme les poupées Barbie ou les comics - les BDs américaines - peuvent valoir des milliers, voire des millions, de dollars.Victoria Dobrynskaya, l'une des auteurs de l'étude et professeure associée à la Faculté des sciences économiquesLes auteurs de l'étude identifient plusieurs raisons à la croissance rapide du prix. Tout d'abord, certains sont produits en quantités limitées - une collection spéciale dédiée à un film ou à un événement historique par exemple. Ensuite, une fois les jeux retirés du marché, leur nombre disponible sur le marché secondaire n'est pas important, "la rareté augmente leur valeur du point de vue des collectionneurs". Enfin, les jeux LEGO - comme les comics - sont commercialisés depuis plusieurs décennies et comptent de nombreux fans adultes, des 'geeks'. Selon les chercheurs, plus l'objet est 'vieux', plus il sera apprécié comme un 'classique' ou un objet nostalgique. Pour étayer ces hypothèses, les auteurs de l'étude ont examiné les prix de 2 322 ensembles LEGO entre 1987 et 2015. Leurs conclusions suggèrent que "les prix du marché secondaire commencent généralement à augmenter deux ou trois ans après le retrait d'un jeu", mais avec une variation importante des rendements, "allant de -50 % à +600 % par an". Des ventes recordsLes prix varient beaucoup mais certaines pièces ont déjà été vendues aux enchères plusieurs milliers d'euros. Parmi les plus prisées, on retrouve l'UCS Millennium Falcon, un vaisseau Star Wars (voir photo en tête d'article), dont l'édition originale est partie pour 15 000 dollars ; le Taj Mahal, dont la première édition a été vendue pour près de 4 000 dollars ; le Château du Roi de 1984, déjà vendu à 2 600 dollars ; ou encore l'UCS Imperial Star Destroyer, un autre vaisseau Star Wars, déjà vendu 2 300 dollars. D'autres produits de notre enfance sont également très prisés, comme les comics. Ces BDs américaines représentant des super-héros ultra connus comme Superman ou Spider-man, peuvent parfois valoir des millions d'euros. Ainsi, le numéro Action Comics #1, avec la première apparition de Superman, s'est déjà vendu pour 3 millions d'euros. Le Detective Comics #27, avec cette fois-ci la première apparition de Batman, s'est vendu pour 2 millions de dollars. Plusieurs autres comics sur Wonder Woman, Captain America, Green Lantern ou encore Spider-man se sont également vendus à près d'un million d'euros.Le point commun entre tous ces objets - LEGO, comics ou autres - est leur état. Un kit LEGO jamais ouvert ou un comics encore présenté dans son emballage d'origine aura toujours plus de valeur. Alors achetez des jouets, mais ne les ouvrez pas !Aurore Dessaigne