Aujourd'hui, l'once d'or évolue autour des 1.430 dollars, ce n'est pas mal du tout en effet. Et même converti en euros, il n'y a pas de quoi rougir avec un métal jaune coté à 1.260 euros. Le cours de l'or n'avait plus connu ce niveau depuis six ans et demi ! La question est : qu'est-ce qui nous vaut cette bonne forme du métal jaune ?

La première réponse, qui fuse généralement, met en avant le rôle de valeur refuge de l'or. Quand il y a des tensions économiques ou géopolitiques, l'or sert de repli aux investisseurs. Et c'est ce qui se passe depuis lundi dernier. En effet, Donald Trump a montré ses muscles aux Iraniens, il a mis en place de nouvelles sanctions contre l'Iran et en particulier des sanctions visant directement son guide suprême, l'Ayatollah Khameini. Ajoutez à cela les tensions dans le détroit d'Ormuz, par lequel transite 30% du pétrole mondial, et cela a suffi à donner un beau coup de pouce à l'or.

Sans oublier la guerre commerciale qui sévit depuis plusieurs mois entre la Chine et les Etats-Unis. Les Américains ont déjà fait savoir qu'il ne fallait pas trop attendre du sommet du G20, qui se réunit ce week-end. Sauf surprise du chef, il n'y aura pas encore d'accord entre les deux superpuissances économiques. Et cette nouvelle a aussi donné un deuxième coup de pouce à l'or !

Mais l'aspect "valeur refuge" n'a joué qu'en partie pour justifier la bonne tenue du cours de l'or ces derniers temps. Pour d'autres spécialistes, le métal précieux s'est surtout imposé comme une alternative aux obligations. Il faut savoir qu'en ce moment, les investisseurs se méfient des actions, et que bon nombre d'investisseurs ont choisi de se réfugier dans des obligations d'Etat. Ce qui veut dire que le cours de ces obligations a grimpé mais leur rendement a fortement baissé... Autrement dit, les obligations d'Etats solvables ne rapportent rien. C'est le cas en France, l'obligation à dix ans de l'Etat français rapporte un rendement de... 0%. Quant à l'obligation de l'Etat allemand, il faut payer (oui, vous avez bien entendu !), il faut payer pour en acheter. C'est cela la magie des taux d'intérêt négatifs: vous devez payer pour prêter de l'argent à l'Etat allemand.

Résultat, même si tout le monde sait que l'or ne rapporte pas d'intérêt, plutôt que d'acheter une obligation qui, elle non plus, ne rapporte pas d'intérêt, certains investisseurs préfèrent alors acheter de l'or (en direct ou via des ETF). Le métal jaune est, lui au moins, un actif tangible.

Voilà, en résumé, quelques raisons qui expliquent pourquoi l'or est en pleine ivresse des sommets en ce moment.