Famille Collin. La disparition la plus remarquée. Fernand Collin père et fils comptaient parmi les figures de proue de l'ancrage familial de 1930 à 2000. Fernand Collin senior a appris aux Flamands à apprécier le pudding de sa société Imperial Products. La vente du conglomérat alimentaire lui a permis de renforcer sa participation au sein de Kredietbank. Fernand Collin senior fut aussi président du comité de direction de Kredietbank de 1938 à 1973, fondateur et inspirateur du syndicat des actionnaires. Son fils a repris le flambeau et personnalisa l'ancrage familial du groupe KBC jusqu'en 1998, date à laquelle Philippe Vlerick lui succéda car Fernand Collin junior n'avait pas trouvé de successeur dans le giron familial. La fusion avec Concentra, le holding supervisant Het Belang van Limburg, s'est soldée par un fiasco (financier). Jusqu'en 2000, le holding familial Imperial Invest SA possédait le plus gros portefeuille d'actions de toutes les familles. Quatre ans plus tard, la majeure partie des actions avaient été revendues. Quelques descendants détiennent encore un nombre assez limité d'actions.

Famille Debaillie-Cambien. Frans Debaillie est un célèbre chirurgien de Courtrai. Il a épousé Annie Cambien, fille de Victor Cambien, un des cofondateurs de Kredietbank et vice-président dans les années 1930.

Famille Sabbe. Cathy Sabbe, soeur de l'illustre homme d'affaires (Lidl Belgique) et politicien Ivan Sabbe, était actionnaire. Sa soeur Sylvia est depuis fin 2008 empêtrée dans un différend juridique avec KBC Ancora à propos de l'achat d'actions KBC en 2007. Le holding qui chapeaute la banque et la société d'assurance a eu le dessus au tribunal de première instance.

Famille Tytgadt. C'est la famille brugeoise qui se cache derrière le géant belge du béton, vendu à Besix en 2004. La famille est écartelée par des querelles internes. Tytgadt s'est retirée du syndicat des actionnaires mais conserve les actions KBC dans le holding familial Sinfonia Investments SA. Alain Tytgadt a été administrateur du groupe KBC jusqu'en août 2014.

Famille Van Waeyenberge. La famille flamande de Dilbeek qui possède le holding De Eik a beaucoup souffert de la crise bancaire et s'est retiré du secteur. La société Cultura Fonds SA qui concentre la participation dans le groupe KBC a dû faire face à des coûts exorbitants (152 millions d'euros) lors de l'exercice 2008.

Famille Wauters. Luc Wauters (88 ans) a été le numéro un de Kredietbank de 1960 à 1990. Son fils Dirk Wauters (63 ans) a été administrateur délégué de la radio-télévision publique VRT de 2007 à 2009.

Famille Collin. La disparition la plus remarquée. Fernand Collin père et fils comptaient parmi les figures de proue de l'ancrage familial de 1930 à 2000. Fernand Collin senior a appris aux Flamands à apprécier le pudding de sa société Imperial Products. La vente du conglomérat alimentaire lui a permis de renforcer sa participation au sein de Kredietbank. Fernand Collin senior fut aussi président du comité de direction de Kredietbank de 1938 à 1973, fondateur et inspirateur du syndicat des actionnaires. Son fils a repris le flambeau et personnalisa l'ancrage familial du groupe KBC jusqu'en 1998, date à laquelle Philippe Vlerick lui succéda car Fernand Collin junior n'avait pas trouvé de successeur dans le giron familial. La fusion avec Concentra, le holding supervisant Het Belang van Limburg, s'est soldée par un fiasco (financier). Jusqu'en 2000, le holding familial Imperial Invest SA possédait le plus gros portefeuille d'actions de toutes les familles. Quatre ans plus tard, la majeure partie des actions avaient été revendues. Quelques descendants détiennent encore un nombre assez limité d'actions. Famille Debaillie-Cambien. Frans Debaillie est un célèbre chirurgien de Courtrai. Il a épousé Annie Cambien, fille de Victor Cambien, un des cofondateurs de Kredietbank et vice-président dans les années 1930. Famille Sabbe. Cathy Sabbe, soeur de l'illustre homme d'affaires (Lidl Belgique) et politicien Ivan Sabbe, était actionnaire. Sa soeur Sylvia est depuis fin 2008 empêtrée dans un différend juridique avec KBC Ancora à propos de l'achat d'actions KBC en 2007. Le holding qui chapeaute la banque et la société d'assurance a eu le dessus au tribunal de première instance. Famille Tytgadt. C'est la famille brugeoise qui se cache derrière le géant belge du béton, vendu à Besix en 2004. La famille est écartelée par des querelles internes. Tytgadt s'est retirée du syndicat des actionnaires mais conserve les actions KBC dans le holding familial Sinfonia Investments SA. Alain Tytgadt a été administrateur du groupe KBC jusqu'en août 2014. Famille Van Waeyenberge. La famille flamande de Dilbeek qui possède le holding De Eik a beaucoup souffert de la crise bancaire et s'est retiré du secteur. La société Cultura Fonds SA qui concentre la participation dans le groupe KBC a dû faire face à des coûts exorbitants (152 millions d'euros) lors de l'exercice 2008. Famille Wauters. Luc Wauters (88 ans) a été le numéro un de Kredietbank de 1960 à 1990. Son fils Dirk Wauters (63 ans) a été administrateur délégué de la radio-télévision publique VRT de 2007 à 2009.