Au troisième trimestre, les entrepreneurs ont demandé 4,2% de crédits de moins que durant la même période l'an dernier. Il s'agit de la septième diminution consécutive, précise Febelfin. En termes de montant, la baisse a été plus importante et atteint 15,4%.

Le recul de la demande de nouveaux crédits par les entreprises a également un impact sur la production de crédit. Le nombre de crédits accordés a diminué de 3,9% au troisième trimestre 2020, par rapport à la même période en 2019. Les montants accordés se sont eux contractés de 12,9%.

Le degré de refus peu élevé témoigne de la volonté du secteur financier à soutenir l'économie, ajoute Febelfin.

Au troisième trimestre, les entrepreneurs ont demandé 4,2% de crédits de moins que durant la même période l'an dernier. Il s'agit de la septième diminution consécutive, précise Febelfin. En termes de montant, la baisse a été plus importante et atteint 15,4%. Le recul de la demande de nouveaux crédits par les entreprises a également un impact sur la production de crédit. Le nombre de crédits accordés a diminué de 3,9% au troisième trimestre 2020, par rapport à la même période en 2019. Les montants accordés se sont eux contractés de 12,9%. Le degré de refus peu élevé témoigne de la volonté du secteur financier à soutenir l'économie, ajoute Febelfin.