En Allemagne, le taux de chômage a bondi de 5% à 5,3% en juin et aux États-Unis, les dépenses réelles des ménages ont reculé de 0,4% en mai.

Actu : Uniper - Engie

Dans l'actualité des entreprises, Uniper (-14,3%) a plongé en Bourse après avoir suspendu ses prévisions pour l'année entière et sollicité l'aide de l'État allemand. Le groupe énergétique explique n'avoir reçu de Gazprom que 40% des volumes de gaz convenus par contrat depuis la mi-juin. Il a ainsi dû chercher d'autres sources d'approvisionnement plus coûteuses sans parvenir à adapter ses prix de vente. Une menace qui pèse sur l'ensemble des groupes de gaz et d'électricité en Europe, d'autant plus que la situation pourrait encore empirer. Le gazoduc NordStream reliant l'Allemagne et la Russie va être fermé pour entretien en juillet et les observateurs craignent que la Russie ne le relance pas après.

Euronext Bruxelles : Elia - DEME / Aperam - KBC

Sur Euronext Bruxelles, Elia (+1,4%) a échappé à la morosité ambiante grâce à son profil défensif.

DEME Group (+9,4%) a bondi pour sa première séance après sa scission de CEFE dont la dégringolade de plus de 90% ce jour est essentiellement technique.

Du côté des baisses, le producteur d'inox Aperam (-7,6%) a été la principale victime des craintes sur l'économie au sein du Bel 20.

KBC (-5,1%) a aussi lourdement chuté sur fond de détente des taux. Le rendement belge à 10 ans a reculé de 2,25% à 2% en deux jours.

En Allemagne, le taux de chômage a bondi de 5% à 5,3% en juin et aux États-Unis, les dépenses réelles des ménages ont reculé de 0,4% en mai.Actu : Uniper - EngieDans l'actualité des entreprises, Uniper (-14,3%) a plongé en Bourse après avoir suspendu ses prévisions pour l'année entière et sollicité l'aide de l'État allemand. Le groupe énergétique explique n'avoir reçu de Gazprom que 40% des volumes de gaz convenus par contrat depuis la mi-juin. Il a ainsi dû chercher d'autres sources d'approvisionnement plus coûteuses sans parvenir à adapter ses prix de vente. Une menace qui pèse sur l'ensemble des groupes de gaz et d'électricité en Europe, d'autant plus que la situation pourrait encore empirer. Le gazoduc NordStream reliant l'Allemagne et la Russie va être fermé pour entretien en juillet et les observateurs craignent que la Russie ne le relance pas après.Euronext Bruxelles : Elia - DEME / Aperam - KBCSur Euronext Bruxelles, Elia (+1,4%) a échappé à la morosité ambiante grâce à son profil défensif.DEME Group (+9,4%) a bondi pour sa première séance après sa scission de CEFE dont la dégringolade de plus de 90% ce jour est essentiellement technique.Du côté des baisses, le producteur d'inox Aperam (-7,6%) a été la principale victime des craintes sur l'économie au sein du Bel 20.KBC (-5,1%) a aussi lourdement chuté sur fond de détente des taux. Le rendement belge à 10 ans a reculé de 2,25% à 2% en deux jours.