Plus de 155 millions d'euros (155 183 933 d'euros exactement), c'est le montant estimé d'économies en remboursements réalisées par les compagnies d'assurance automobile entre mars 2020 et mars 2021. Ces économies découlent des restrictions liées à la pandémie de Covid-19 qui ont empêché les Belges de conduire une grande partie de l'année, selon une étude d'Hellosafe.be, une plateforme de comparaison d'assurances et de produits financiers.

Diminution de 19,8% des accidents en Belgique en 2020

Avec les mesures de restrictions prises durant une année pour endiguer la pandémie de Covid-19 dans le pays, de nombreux Belges n'ont pu utiliser leur véhicule comme ils en avaient l'habitude. De nombreux trajets du quotidien ont été mis en pause, ce qui signifie une proportion plus faible de voitures sur les routes, et donc une moindre probabilité d'accidents. La diminution des accidents sur nos routes est de près de 20% (19,8%) en 2020 par rapport à 2019. La diminution des victimes d'accidents d'élèvent à 22,4%.

Par la même occasion, les assurances automobiles ont réalisé de belles économies durant cette période plus calme sur les routes. La province d'Anvers s'avère être celle où les économies en remboursements d'assurance auto ont été les fortes, avec un total estimé à 25,2 millions d'euros entre le 15 mars 2020 et le 15 mars 2021.

A l'opposé, la province de Luxembourg est celle où ces économies ont été les plus restreintes sur la même période, avec "seulement" 3,9 millions d'euros, devant le Brabant Wallon (5,5 millions d'euros) et la province de Namur (6,7 millions d'euros).

49,4 millions d'euros d'économies pour la seule Wallonie

En termes de répartition par régions des économies qui auraient été réalisées par les compagnies d'assurance auto en remboursements pendant cette année de pandémie, la Flandre apparaît comme celles où les économies ont été les plus fortes : 89,5 millions d'euros au total. A cela, l'étude d'Hello Safe apporte au moins deux explications possibles.

Premièrement, le fait que les accidents sur les routes ait baissé davantage en Flandres que dans les deux autres régions (- 21,95% d'accidents entre 2019 et 2020, contre respectivement -19,85% et -19,17% à Bruxelles-Capitale et en Wallonie). Et en second lieu, le poids démographique de la Flandre en Belgique, qui fait que cette région concentre la plus grande proportion d'automobilistes assurés.

Suivent derrière la Wallonie et Bruxelles-Capitale, avec respectivement 49,4 et 16,2 millions d'euros d'économies en remboursements d'assurance auto sur la période étudiée.

Vers un rabais des primes d'assurance ?

En 2020, alors même que la pandémie de Covid-19 frappait de plein fouet la Belgique, forçant les gens à rester chez eux de longs mois, l'encaissement des primes d'assurance auto a connu une augmentation de 1,1%, passant de 3,875 milliards d 'euros en 2019 à 3,929 milliards d'euros en 2020, comme le révèle un document publié par Assuralia, rapporte encore Hello Safe dans son communiqué.

Pour l'heure, rares sont les compagnies d'assurance auto en Belgique qui ont accordé des rabais de primes à leurs assurés. Toutefois, selon Assuralia, la prime RC auto aurait baissé de 10% entre 2016 et 2020. "S'il faudra attendre 2022 pour avoir un recul suffisant sur l'année en cours, on peut supposer qu'en 2021, la prime RC auto n'augmentera pas. Quant aux assurés, ils attendront probablement un geste de la part de leur compagnie d'assurance, avance le comparatif d'assurances en ligne.

Réaction d'Assuralia

Assuralia, l'Union Professionnelle des Entreprises d'Assurances, a tenu à réagir aux chiffres rapportés par Hello Safe dans son étude.

"La réponse est plus nuancée que les chiffres absolus présentés dans l'article. Tout d'abord, nous ne comprenons pas d'où proviennent les calculs publiés sur la base du communiqué de Hello Safe quant aux économies qui auraient été réalisées par les compagnies d'assurance automobile. Les résultats avancés (pourcentage de diminution du nombre de sinistres) par région viennent sans doute de Statbel. Dans ce cas, ils ne concernent que les accidents avec dégâts corporels étant donné que les bases de données de la police en disposent. Ce qui exclut évidemment les accidents avec uniquement des dégâts matériels", explique Nevert Degirmenci, porte-parole d'Assuralia.

Hello Safe dit s'être basé pour son étude sur "des informations issues de sources publiques incluant StatBel, l'Institut Vias, Assuralia et Test Achat, de même que de données actuariales privées auxquelles a pu avoir accès notre équipe éditoriale. Le comparateur d'assurances assure que toutes "ses estimations sont réalisées par une équipe d'analystes de données selon des méthodes statistiques fondées sur les critères en vigueur en Belgique" et renvoie à sa ligne éditoriale pour plus d'information.

Concernant les résultats RC automobile des entreprises d'assurances, Assuralia avoue qu'ils ont été un peu meilleurs. "Les charges sinistres ont baissé. Toutefois, les placements des entreprises d'assurances rapportent moins en raison des taux d'intérêt très bas. Ce qui nous amène à des résultats comparables aux années précédentes. Les tarifs sont modifiés individuellement par chaque entreprise d'assurances en fonction de son résultat annuel et différents critères tenant compte également de la concurrence." L'Union renvoie vers des chiffres clés pour l'assurance RC automobile sur son site web pour plus d'informations à ce sujet.

En conclusion, concernant les primes, "chaque entreprise d'assurances est donc libre de fixer ses tarifs tout en veillant à maintenir sa position concurrentielle", déclare Assuralia.

Plus de 155 millions d'euros (155 183 933 d'euros exactement), c'est le montant estimé d'économies en remboursements réalisées par les compagnies d'assurance automobile entre mars 2020 et mars 2021. Ces économies découlent des restrictions liées à la pandémie de Covid-19 qui ont empêché les Belges de conduire une grande partie de l'année, selon une étude d'Hellosafe.be, une plateforme de comparaison d'assurances et de produits financiers. Avec les mesures de restrictions prises durant une année pour endiguer la pandémie de Covid-19 dans le pays, de nombreux Belges n'ont pu utiliser leur véhicule comme ils en avaient l'habitude. De nombreux trajets du quotidien ont été mis en pause, ce qui signifie une proportion plus faible de voitures sur les routes, et donc une moindre probabilité d'accidents. La diminution des accidents sur nos routes est de près de 20% (19,8%) en 2020 par rapport à 2019. La diminution des victimes d'accidents d'élèvent à 22,4%. Par la même occasion, les assurances automobiles ont réalisé de belles économies durant cette période plus calme sur les routes. La province d'Anvers s'avère être celle où les économies en remboursements d'assurance auto ont été les fortes, avec un total estimé à 25,2 millions d'euros entre le 15 mars 2020 et le 15 mars 2021.A l'opposé, la province de Luxembourg est celle où ces économies ont été les plus restreintes sur la même période, avec "seulement" 3,9 millions d'euros, devant le Brabant Wallon (5,5 millions d'euros) et la province de Namur (6,7 millions d'euros).En termes de répartition par régions des économies qui auraient été réalisées par les compagnies d'assurance auto en remboursements pendant cette année de pandémie, la Flandre apparaît comme celles où les économies ont été les plus fortes : 89,5 millions d'euros au total. A cela, l'étude d'Hello Safe apporte au moins deux explications possibles. Premièrement, le fait que les accidents sur les routes ait baissé davantage en Flandres que dans les deux autres régions (- 21,95% d'accidents entre 2019 et 2020, contre respectivement -19,85% et -19,17% à Bruxelles-Capitale et en Wallonie). Et en second lieu, le poids démographique de la Flandre en Belgique, qui fait que cette région concentre la plus grande proportion d'automobilistes assurés.Suivent derrière la Wallonie et Bruxelles-Capitale, avec respectivement 49,4 et 16,2 millions d'euros d'économies en remboursements d'assurance auto sur la période étudiée.En 2020, alors même que la pandémie de Covid-19 frappait de plein fouet la Belgique, forçant les gens à rester chez eux de longs mois, l'encaissement des primes d'assurance auto a connu une augmentation de 1,1%, passant de 3,875 milliards d 'euros en 2019 à 3,929 milliards d'euros en 2020, comme le révèle un document publié par Assuralia, rapporte encore Hello Safe dans son communiqué. Pour l'heure, rares sont les compagnies d'assurance auto en Belgique qui ont accordé des rabais de primes à leurs assurés. Toutefois, selon Assuralia, la prime RC auto aurait baissé de 10% entre 2016 et 2020. "S'il faudra attendre 2022 pour avoir un recul suffisant sur l'année en cours, on peut supposer qu'en 2021, la prime RC auto n'augmentera pas. Quant aux assurés, ils attendront probablement un geste de la part de leur compagnie d'assurance, avance le comparatif d'assurances en ligne. Assuralia, l'Union Professionnelle des Entreprises d'Assurances, a tenu à réagir aux chiffres rapportés par Hello Safe dans son étude. "La réponse est plus nuancée que les chiffres absolus présentés dans l'article. Tout d'abord, nous ne comprenons pas d'où proviennent les calculs publiés sur la base du communiqué de Hello Safe quant aux économies qui auraient été réalisées par les compagnies d'assurance automobile. Les résultats avancés (pourcentage de diminution du nombre de sinistres) par région viennent sans doute de Statbel. Dans ce cas, ils ne concernent que les accidents avec dégâts corporels étant donné que les bases de données de la police en disposent. Ce qui exclut évidemment les accidents avec uniquement des dégâts matériels", explique Nevert Degirmenci, porte-parole d'Assuralia. Hello Safe dit s'être basé pour son étude sur "des informations issues de sources publiques incluant StatBel, l'Institut Vias, Assuralia et Test Achat, de même que de données actuariales privées auxquelles a pu avoir accès notre équipe éditoriale. Le comparateur d'assurances assure que toutes "ses estimations sont réalisées par une équipe d'analystes de données selon des méthodes statistiques fondées sur les critères en vigueur en Belgique" et renvoie à sa ligne éditoriale pour plus d'information. Concernant les résultats RC automobile des entreprises d'assurances, Assuralia avoue qu'ils ont été un peu meilleurs. "Les charges sinistres ont baissé. Toutefois, les placements des entreprises d'assurances rapportent moins en raison des taux d'intérêt très bas. Ce qui nous amène à des résultats comparables aux années précédentes. Les tarifs sont modifiés individuellement par chaque entreprise d'assurances en fonction de son résultat annuel et différents critères tenant compte également de la concurrence." L'Union renvoie vers des chiffres clés pour l'assurance RC automobile sur son site web pour plus d'informations à ce sujet.En conclusion, concernant les primes, "chaque entreprise d'assurances est donc libre de fixer ses tarifs tout en veillant à maintenir sa position concurrentielle", déclare Assuralia.