En octobre, les principales hausses de prix ont concerné l'électricité, le gaz naturel, la viande, les loyers privés, l'achat de véhicules, les villages de vacances et les campings, les produits laitiers et les billets d'avion.

Les boissons alcoolisées, le gasoil de chauffage, les fruits et autres produits alimentaires (notamment les plats préparés ou végétariens et les préparations diététiques) ont, par contre, exercé un effet baissier sur l'indice, détaille Statbel.

En octobre, les principales hausses de prix ont concerné l'électricité, le gaz naturel, la viande, les loyers privés, l'achat de véhicules, les villages de vacances et les campings, les produits laitiers et les billets d'avion. Les boissons alcoolisées, le gasoil de chauffage, les fruits et autres produits alimentaires (notamment les plats préparés ou végétariens et les préparations diététiques) ont, par contre, exercé un effet baissier sur l'indice, détaille Statbel.