La situation n'est pas propre à la Belgique. Les taux d'intérêt de tous les pays européens sont en hausse sur fond de resserrement monétaire de la Banque centrale européenne face à l'inflation galopante.

Une hausse des taux n'est pas une bonne nouvelle pour l'État belge, qui doit emprunter sur les marchés pour financer et refinancer sa dette, ni pour les personnes qui souhaitent souscrire un emprunt hypothécaire car les taux hypothécaires sont corrélés à ceux des obligations linéaires (Olo) de l'État belge.

Le taux long belge s'était déjà approché des 2,5% en juillet. Son niveau le plus bas, en revanche, date de novembre 2020, à -0,440%. Le bund allemand, référence en Europe, était aussi en hausse ce mardi, à 1,886%.

La situation n'est pas propre à la Belgique. Les taux d'intérêt de tous les pays européens sont en hausse sur fond de resserrement monétaire de la Banque centrale européenne face à l'inflation galopante.Une hausse des taux n'est pas une bonne nouvelle pour l'État belge, qui doit emprunter sur les marchés pour financer et refinancer sa dette, ni pour les personnes qui souhaitent souscrire un emprunt hypothécaire car les taux hypothécaires sont corrélés à ceux des obligations linéaires (Olo) de l'État belge. Le taux long belge s'était déjà approché des 2,5% en juillet. Son niveau le plus bas, en revanche, date de novembre 2020, à -0,440%. Le bund allemand, référence en Europe, était aussi en hausse ce mardi, à 1,886%.