Le patron de la première banque américaine a subi jeudi matin une opération du coeur en urgence, après avoir été victime d'une "dissection aortique", selon un courrier interne envoyé aux salariés et consulté par l'AFP.

"La bonne nouvelle est que cela a été traité rapidement et que l'opération a été réussie. Il est réveillé, alerte, et se remet correctement", assure ce document.

La firme n'a pas indiqué combien de temps allait durer la convalescence de M. Dimon, mais d'après des documents des journaux new-yorkais un malade passant une telle opération reste de deux à trois jours à l'hôpital.

Deux de ses lieutenants, le patron de la banque d'investissement Daniel Pinto, et le patron de la banque de détail Gordon Smith, vont prendre en charge les affaires courantes pendant sa convalescence.

Tous deux font partie des prétendants à la succession de M. Dimon, 63 ans, préparée de longue date par JPMorgan.

Jamie Dimon, qui avait été victime d'un cancer de la gorge en 2014, dirige JPMorgan Chase depuis 15 ans.

Le patron de la première banque américaine a subi jeudi matin une opération du coeur en urgence, après avoir été victime d'une "dissection aortique", selon un courrier interne envoyé aux salariés et consulté par l'AFP. "La bonne nouvelle est que cela a été traité rapidement et que l'opération a été réussie. Il est réveillé, alerte, et se remet correctement", assure ce document. La firme n'a pas indiqué combien de temps allait durer la convalescence de M. Dimon, mais d'après des documents des journaux new-yorkais un malade passant une telle opération reste de deux à trois jours à l'hôpital. Deux de ses lieutenants, le patron de la banque d'investissement Daniel Pinto, et le patron de la banque de détail Gordon Smith, vont prendre en charge les affaires courantes pendant sa convalescence. Tous deux font partie des prétendants à la succession de M. Dimon, 63 ans, préparée de longue date par JPMorgan. Jamie Dimon, qui avait été victime d'un cancer de la gorge en 2014, dirige JPMorgan Chase depuis 15 ans.