"Il s'agit d'un moment crucial dans la préparation de notre nouveau contrat de gestion", a déclaré son porte-parole, Bob Vermeir. "Il n'est absolument pas question qu'il quitte la VRT."

Le patron de la VRT ignorait également qu'il figurait sur une liste de candidats avant d'être contacté par De Tijd. Jos Clijsters arrive à la fin de son mandat en tant que président de Belfius en avril. La recherche d'un nouveau président du conseil a été lancée il y a plusieurs mois, avec l'appui d'un chasseur de têtes. La liste de candidats potentiels s'est considérablement réduite et Paul Lembrechts (62 ans) fait partie des candidats les plus sérieux sélectionnés pour la "short list".

"Je ne donne pas de commentaires. Ces rumeurs ne sont que de pures spéculations et cela m'étonne", avait-il réagi dans le journal économique flamand. Selon De Tijd et L'Echo, l'évocation de son nom est logique. Il dispose d'une longue expérience, tant avec un actionnaire public que dans le secteur bancaire, commençant sa carrière en 1995 à la Générale de Banque (Fortis Banque), pour rejoindre ABN Amro et ensuite le Crédit Professionnel (BKCP). Il a pris les rênes de la VRT en 2016.