"La Réserve fédérale a annoncé une réponse proportionnée, bien calibrée à la hausse des pressions sur les salaires et les prix en accélérant la réduction de ses achats d'actifs et en signalant à l'avance la trajectoire son taux directeur", a estimé Gerry Rice, porte-parole du FMI au cours d'un point presse.

Il a recommandé à la Réserve fédérale (Fed) de continuer à définir sa politique en fonction des données économiques et en faisant part à l'avance de ses intentions.

"Cependant, ce rythme plus rapide de normalisation du bilan de la Fed augmente les risques auxquels sont confrontés les pays dépendants du financement en dollars, en particulier les économies émergentes et en développement", a commenté le porte-parole.

Un relèvement brutal des taux d'intérêt augmenterait en effet les coûts de refinancement de la dette d'un certain nombre de pays émergents qui sont par ailleurs à la traîne dans la reprise économique.

"La Réserve fédérale a annoncé une réponse proportionnée, bien calibrée à la hausse des pressions sur les salaires et les prix en accélérant la réduction de ses achats d'actifs et en signalant à l'avance la trajectoire son taux directeur", a estimé Gerry Rice, porte-parole du FMI au cours d'un point presse. Il a recommandé à la Réserve fédérale (Fed) de continuer à définir sa politique en fonction des données économiques et en faisant part à l'avance de ses intentions. "Cependant, ce rythme plus rapide de normalisation du bilan de la Fed augmente les risques auxquels sont confrontés les pays dépendants du financement en dollars, en particulier les économies émergentes et en développement", a commenté le porte-parole. Un relèvement brutal des taux d'intérêt augmenterait en effet les coûts de refinancement de la dette d'un certain nombre de pays émergents qui sont par ailleurs à la traîne dans la reprise économique.