Leur crainte, c'est que si chacun campe sur ses positions, au final, les importations de gaz en provenance de Russie seront coupées, et même si l'hiver est derrière nous, cette dépendance aux énergies fossiles russes pourrait se traduire par une récession en Europe. Et cela, c'est un cauchemar éveillé ! Après deux ans de pandémie, une guerre et puis une récession, ce n'est pas top, vraiment pas top. D'autant qu'en Bourse, on ne parle pas de krach boursier alors qu'il y en a eu un (je dirais même deux) : un krach obligataire, qui n'a pas fait trop de bruit et un krach des valeurs technologiques, que les investisseurs adorent avoir en portefeuille. Je vous donne quelques baisses sur 12 mois : Netflix : - 73% sur un an, Uber : - 40% sur un an, Meta : - 48% sur un an. Quand la baisse est au-dessus de 20%, on parle de krach.

Les plus optimistes diront que c'est normal (certaines valeurs avaient trop grimpé) d'abord, parce que l'argent est abondant sur cette planète et qu'il cherche du rendement, et ensuite, parce que ces actions technologiques grimpent lorsque les taux sont bas et chutent quand les taux montent, comme c'est le cas depuis plusieurs mois maintenant. J'ai un autre ami qui a été en son temps banquier d'affaire, sans doute le plus brillant de sa génération, et qui me disait récemment encore que le Bitcoin, et plus généralement les crypto-monnaies allaient perdre de leur intérêt sans jeu de mots. Je dis sans jeu de mots, car selon lui, l'une des raisons de la hausse de ces crypto-monnaies, c'était le fait que nous vivions depuis des années en période de taux d'intérêt au plancher. Mais dès lors que les taux d'intérêt sont en train de monter, les crypto-monnaies, selon lui, n'ont plus beaucoup d'avenir.

En fait, sans le savoir, il ne dit pas autre chose que Warren Buffet, le plus grand investisseur vivant. A 91 ans, cet homme (l'un des 5 plus riches du monde) vient encore de répéter que le Bitcoin est un actif qui ne produit rien et qu'il n'achèterait pas tous les Bitcoins du monde pour 25 dollars. En revanche, dit-il, si vous lui proposez de racheter 1% de toutes les fermes des Etats-Unis et qu'on lui en demande 25 milliards de dollars, il le fera. Pourquoi ? mais parce que ces fermes produiront de la nourriture. De même, dit-il, si on lui propose de racheter 1% de tous les appartements des Etats-Unis pour 25 milliards de dollars, il le fera aussi. Pourquoi ? mais parce que ces appartements produiront des loyers !

Si vous proposez à Warren Buffet tous les Bitcoins du monde pour à peine 25 dollars, il ne les achètera pas car il ne saura pas quoi en faire. Autrement dit, l'investisseur le plus efficace de tous les temps estime que le Bitcoin est un actif qui ne produit rien en tant que tel et n'a donc pas de valeur intrinsèque.

Les mordus des crypto-monnaies diront qu'à 91 ans, Warren Buffet gagatise. Peut-être mais Warren Buffet et son associé et complice de toujours, Charlie Munger, gèrent quand même 713 milliards de dollars, à priori, ils savent de quoi ils parlent. Ah oui, j'oubliais Charlie Munger est considéré comme un génie, ces citations sont scrutées et analysées par les plus grands financiers du monde, je vous en cite deux au hasard : "si les gens ne commettaient pas d'erreurs aussi souvent, nous ne serions pas si riches" et l'autre citation que j'adore : "tout ce que je veux savoir, c'est où je vais mourir et ne jamais y aller" !

Leur crainte, c'est que si chacun campe sur ses positions, au final, les importations de gaz en provenance de Russie seront coupées, et même si l'hiver est derrière nous, cette dépendance aux énergies fossiles russes pourrait se traduire par une récession en Europe. Et cela, c'est un cauchemar éveillé ! Après deux ans de pandémie, une guerre et puis une récession, ce n'est pas top, vraiment pas top. D'autant qu'en Bourse, on ne parle pas de krach boursier alors qu'il y en a eu un (je dirais même deux) : un krach obligataire, qui n'a pas fait trop de bruit et un krach des valeurs technologiques, que les investisseurs adorent avoir en portefeuille. Je vous donne quelques baisses sur 12 mois : Netflix : - 73% sur un an, Uber : - 40% sur un an, Meta : - 48% sur un an. Quand la baisse est au-dessus de 20%, on parle de krach. Les plus optimistes diront que c'est normal (certaines valeurs avaient trop grimpé) d'abord, parce que l'argent est abondant sur cette planète et qu'il cherche du rendement, et ensuite, parce que ces actions technologiques grimpent lorsque les taux sont bas et chutent quand les taux montent, comme c'est le cas depuis plusieurs mois maintenant. J'ai un autre ami qui a été en son temps banquier d'affaire, sans doute le plus brillant de sa génération, et qui me disait récemment encore que le Bitcoin, et plus généralement les crypto-monnaies allaient perdre de leur intérêt sans jeu de mots. Je dis sans jeu de mots, car selon lui, l'une des raisons de la hausse de ces crypto-monnaies, c'était le fait que nous vivions depuis des années en période de taux d'intérêt au plancher. Mais dès lors que les taux d'intérêt sont en train de monter, les crypto-monnaies, selon lui, n'ont plus beaucoup d'avenir.En fait, sans le savoir, il ne dit pas autre chose que Warren Buffet, le plus grand investisseur vivant. A 91 ans, cet homme (l'un des 5 plus riches du monde) vient encore de répéter que le Bitcoin est un actif qui ne produit rien et qu'il n'achèterait pas tous les Bitcoins du monde pour 25 dollars. En revanche, dit-il, si vous lui proposez de racheter 1% de toutes les fermes des Etats-Unis et qu'on lui en demande 25 milliards de dollars, il le fera. Pourquoi ? mais parce que ces fermes produiront de la nourriture. De même, dit-il, si on lui propose de racheter 1% de tous les appartements des Etats-Unis pour 25 milliards de dollars, il le fera aussi. Pourquoi ? mais parce que ces appartements produiront des loyers ! Si vous proposez à Warren Buffet tous les Bitcoins du monde pour à peine 25 dollars, il ne les achètera pas car il ne saura pas quoi en faire. Autrement dit, l'investisseur le plus efficace de tous les temps estime que le Bitcoin est un actif qui ne produit rien en tant que tel et n'a donc pas de valeur intrinsèque. Les mordus des crypto-monnaies diront qu'à 91 ans, Warren Buffet gagatise. Peut-être mais Warren Buffet et son associé et complice de toujours, Charlie Munger, gèrent quand même 713 milliards de dollars, à priori, ils savent de quoi ils parlent. Ah oui, j'oubliais Charlie Munger est considéré comme un génie, ces citations sont scrutées et analysées par les plus grands financiers du monde, je vous en cite deux au hasard : "si les gens ne commettaient pas d'erreurs aussi souvent, nous ne serions pas si riches" et l'autre citation que j'adore : "tout ce que je veux savoir, c'est où je vais mourir et ne jamais y aller" !