Investir dans des entreprises qui travaillent à une société plus inclusive, telle est la finalité de SI3 Fund, le nouveau fonds lancé par le Shaping Impact Group dans lequel ont investi des personnalités flamandes (et néerlandaises) comme Piet Colruyt, des actionnaires de Mediahuis (Astrid Leyssens et Guus van Puijenbroek) ou encore Kalo Bagijn, fondateur de BinckBank. On y trouve également Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV) et la So...

Investir dans des entreprises qui travaillent à une société plus inclusive, telle est la finalité de SI3 Fund, le nouveau fonds lancé par le Shaping Impact Group dans lequel ont investi des personnalités flamandes (et néerlandaises) comme Piet Colruyt, des actionnaires de Mediahuis (Astrid Leyssens et Guus van Puijenbroek) ou encore Kalo Bagijn, fondateur de BinckBank. On y trouve également Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV) et la Société fédérale de participations et d'investissement (SFPI). Au total, ce sont 10,5 millions d'euros qui sont pour le moment à disposition du SI3 Fund, lequel prévoit d'investir des tickets compris entre 500.000 et 1,5 million d'euros dans des entreprises du Benelux qui contribuent à la promotion de l'égalité des chances dans la société. Cela peut, par exemple, concerner tant l'inclusion, l'égalité des sexes que la formation, pour autant que l'impact sociétal de la firme soutenue soit structurel. SI3 Fund n'est pas le premier fonds à impact du Shaping Impact Group. Le SI2 Fund, lui aussi orienté social impact, a déjà investi dans une dizaine d'entreprises, dont Helpper et Bluesquare en Belgique. Aux Pays-Bas, Inzet constitue le troisième pilier du Shaping Impact Group. Il investit dans des projets innovants dans le domaine de la santé.Si SI3 Fund se concentre sur l'impact sociétal dans le Benelux, c'est que peu de fonds de ce genre se focalisent sur cet aspect, s'intéressant généralement davantage à l'approche durable et environnementale. Il y a deux semaines à peine, Bruno Vanderschueren, l'un des fondateurs de Lampiris, annonçait par exemple le lancement d'un fonds spécialisé à la transition énergétique. Si les investisseurs acceptent un horizon à long terme et des rendements moins élevés que dans du capital-risque pur et dur, les responsables de SI3 Fund insistent: il ne s'agit pas de dons ou de philanthropie mais bien d'investissements dans des entreprises qui doivent atteindre la rentabilité et dégager du bénéfice. On notera que si le Shaping Impact Group n'a pas encore investi dans des entreprises francophones, il manifeste toutefois son intention de suivre également ce marché attentivement.