"Ces contributions, qui ont été offertes par de nombreux pays de par le monde, ne sont pas des cadeaux, des subventions. Elles continuent à faire partie des réserves des pays contributeurs", a rappelé Mme Lagarde lors d'une visite en Indonésie.
"Elles ne peuvent être utilisées qu'en second recours et elles ne sont pas allouées à une région particulière du monde. Ce n'est pas comme s'il s'agissait d'un gros tas d'argent disponible pour l'Europe, non", a-t-elle ajouté lors d'une conférence de presse à Jakarta.

"Le FMI compte 188 membres et, lors d'une crise économique grave, personne n'est immunisé. Et mon souci est d'être capable de répondre aux besoins de ces pays qui sont des pays à bas revenus, qui sont des pays à revenus moyens, qui sont émergents tout comme avancés. Le FMI est là pour tous".

Le FMI a obtenu, en juin au sommet du G20 au Mexique, une hausse des contributions de la communauté internationale, portant le total à 456 milliards de dollars. Cette manne est perçue comme la ligne de défense la plus crédible contre la contagion de la crise en zone euro à l'ensemble de l'économie mondiale. Mme Lagarde est en Indonésie jusqu'à mercredi, deuxième étape d'une tournée asiatique qui doit s'achever en Thaïlande.

Avec Belga

"Ces contributions, qui ont été offertes par de nombreux pays de par le monde, ne sont pas des cadeaux, des subventions. Elles continuent à faire partie des réserves des pays contributeurs", a rappelé Mme Lagarde lors d'une visite en Indonésie. "Elles ne peuvent être utilisées qu'en second recours et elles ne sont pas allouées à une région particulière du monde. Ce n'est pas comme s'il s'agissait d'un gros tas d'argent disponible pour l'Europe, non", a-t-elle ajouté lors d'une conférence de presse à Jakarta. "Le FMI compte 188 membres et, lors d'une crise économique grave, personne n'est immunisé. Et mon souci est d'être capable de répondre aux besoins de ces pays qui sont des pays à bas revenus, qui sont des pays à revenus moyens, qui sont émergents tout comme avancés. Le FMI est là pour tous". Le FMI a obtenu, en juin au sommet du G20 au Mexique, une hausse des contributions de la communauté internationale, portant le total à 456 milliards de dollars. Cette manne est perçue comme la ligne de défense la plus crédible contre la contagion de la crise en zone euro à l'ensemble de l'économie mondiale. Mme Lagarde est en Indonésie jusqu'à mercredi, deuxième étape d'une tournée asiatique qui doit s'achever en Thaïlande. Avec Belga