Après les communes, qui se sont manifestées avant les fêtes en écrivant aux ministres du gouvernement Michel I, pour leur dire tout le mal qu'elles pensaient d'une privatisation de la banque, ce sont aujourd'hui les députés de la majorité PS-cdH du parlement wallon qui sortent du bois.

Via une proposition de résolution qui pourrait être déjà discutée en séance plénière mercredi prochain, les députés PS et cdH exigent la mobilisation du gouvernement wallon pour contrecarrer ce projet de privatisation. Ils réclament que la Région rachète Belfius en cas de privatisation.

Le ministre des pouvoirs locaux Paul Furlan (PS) a d'ailleurs demandé à son cabinet de monter un dossier pour racheter Belfius. "Nous pourrions participer au rachat ou devenir actionnaire majoritaire", suggère-t-il.

Après les communes, qui se sont manifestées avant les fêtes en écrivant aux ministres du gouvernement Michel I, pour leur dire tout le mal qu'elles pensaient d'une privatisation de la banque, ce sont aujourd'hui les députés de la majorité PS-cdH du parlement wallon qui sortent du bois. Via une proposition de résolution qui pourrait être déjà discutée en séance plénière mercredi prochain, les députés PS et cdH exigent la mobilisation du gouvernement wallon pour contrecarrer ce projet de privatisation. Ils réclament que la Région rachète Belfius en cas de privatisation. Le ministre des pouvoirs locaux Paul Furlan (PS) a d'ailleurs demandé à son cabinet de monter un dossier pour racheter Belfius. "Nous pourrions participer au rachat ou devenir actionnaire majoritaire", suggère-t-il.