Après Revolut, c'est au tour d'une autre fintech européenne, TransferWise, de s'installer à Bruxelles. Spécialisée dans les transferts d'argent internationaux à bas prix, la " néobanque " (c'est-à-dire qui n'est pas adossée à une banque traditionnelle) a demandé une licence d'établissement de paiement à la Banque nationale de Belgique (BNB). Cette licence " vise à garantir la continuité du service fourni aux clients en cas de Brexit sans accord, nous précise la porte-parole Magali Van Bulck. Nous nous a...