La croissance économique s'est ralentie au cours du second semestre 2018. Il n'en fallait pas plus pour que la Bourse plonge. Mais que s'est-il donc passé ? Peter Vanden Houte : " Il existe plusieurs explications, notamment un ralentissement dans des secteurs sensibles au taux d'intérêt, comme la construction ou l'industrie automobile. En ce qui concerne le marché automobile, cela a commencé dans les 'pays émergents'. La Chine a été particulièrement impactée par la baisse des ventes de voitures au second semestre 2018. Une première en 20 ans ! Néanmoins, les Chinois continuent d'annoncer stoïquement et sans rougir des taux de croissance de 6 à 6,5%. "
...