Quelques statistiques pour appréhender l'ampleur du problème. Selon l'agence de notation Standard and Poor's, la dette mondiale, publique et privée, atteignait, fin juin 2018, 178.000 milliards de dollars, soit environ 234% du PIB mondial. Si l'on ajoute, dans la dette privée, la dette des institutions financières en plus de celle des ménages et des entreprises non financières, on arrive à un montant qui, selon la Deutsche Bank, dépasse 246.000 milliards de dollars, soit 319% du PIB mondial, alors qu'il représentait 228% en l'an 2000. " Jamais en temps de paix, l'endettement mondial n'a été aussi élevé qu'aujourd'hui ", souligne Jim Reid, stratégiste auprès de la banque allemande.
...