A 10h30 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 73,68 points à 6.880,62 points. Les marchés européens montaient depuis la veille "en raison d'optimisme sur un progrès dans les discussions commerciales entre les États-Unis et la Chine", a noté Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. L'indice britannique bénéficiait par ailleurs d'une livre qui reste faible et sous pression après l'annonce de la tenue dans la soirée d'un vote de défiance des députés conservateurs contre Theresa May. Cette faiblesse de la devise, même si cette dernière se reprenait un peu mercredi matin, profite aux multinationales cotées sur le marché britannique, puisqu'elle augmente mécaniquement la valeur de leurs résultats réalisés dans d'autres monnaies.

Parmi ces titres, le fabricant de spiritueux Diageo prenait 1,04% à 2.856,00 pence et le cigarettier Imperial Brands 2,39% à 2.458,50 pence. Les valeurs minières continuaient de mener la danse, grâce aux progrès espérés sur le commerce. Anglo American prenait 0,65% à 1.672,40 pence, Antofagasta 0,52% à 778,40 pence, BHP 2,86% à 1.606,20 pence et Rio Tinto 1,84% à 3.709,50 pence. Le motoriste Rolls-Royce était recherché (+2,69% à 801,80 pence) après s'être montré confiant dans ses objectifs financiers pour 2018 malgré des problèmes sur certains de ses moteurs. En revanche, la chaîne de supermarchés Sainsbury's chutait (-4,45% à 283,20 pence) après avoir déposé un recours aux côtés du groupe Asda pour avoir plus de temps afin de répondre aux demandes de l'autorité de la concurrence sur leur projet de fusion.