L'or a en effet grimpé de 15,7 % en 2019 et pour l'épargnant qui vit en zone euro, du fait de la baisse de l'euro contre le dollar, le gain est de quasi 20% ! Sur le long terme, et si on prend comme base de départ l'année 1999, l'once d'or a grimpé en dix ans de 415% ! C'est évidemment énorme ! Ce qui est encore plus étonnant, c'est que sur les 20 dernières années, le métal jaune a mieux performé que les actions à 10 reprises. Evidemment, je ne suis pas Mme Irma et je n'ai pas de boule de cristal, mais les amateurs d'or se posent la question de savoir comment va évoluer ce métal précieux durant l'année 2020.

Pour le moment, depuis l'assassinat par drones interposés du général iranien Soleimani, l'once d'or frôle les 1.600 dollars, c'est d'ailleurs son plus haut niveau depuis l'année 2013. En fait, depuis que l'année a démarré, l'once d'or a grimpé de plus de 3%. Bien entendu, cela est lié aux tensions entre l'Iran et les Etats-Unis et aux incertitudes quant à la forme que prendra la riposte des Iraniens aux Américains.

Comme souvent, lorsque le monde est turbulent, les valeurs refuges, comme l'or, ont la cote auprès des investisseurs. Ce qui est drôle, c'est que les experts de la banque d'affaires américaine Goldman Sachs préconisent d'acheter de l'or plutôt que du pétrole pour se couvrir contre les tensions géopolitiques. C'est assez étonnant, car a priori, on pourrait penser que le pétrole risque de flamber si la tension augmente dans cette région du Golfe persique, mais l'histoire montre que le pétrole (dans des cas pareils) peut aussi bien grimper vers les sommets que s'effondrer... C'est la raison pour laquelle la banque Goldman Sachs mise plutôt sur l'or, car l'or lui grimpe presque systématiquement en cas de tempête géopolitique.

Mais au-delà du cas de l'Iran, quelle sera la tendance pour les mois à venir pour le métal jaune ? Comme toujours, il est difficile de prédire l'avenir, disons simplement que certains experts pensent que l'or a encore de beaux jours devant lui tant que les taux d'intérêt restent aussi bas. N'oubliez pas, l'un des reproches que l'on fait traditionnellement à l'or, c'est qu'il ne rapporte pas d'intérêt... Mais ce reproche tombe, ou est moins pertinent, quand nous vivons dans un monde de taux d'intérêt à 0% voire négatifs.

Finalement, il y a un métal qui fait encore mieux que l'or, c'est le palladium, ce métal ne fait que battre des records car il est très recherché par l'industrie automobile pour réduire les émissions polluantes. Comme quoi les placements les plus rentables ne sont pas toujours là où on croit qu'ils sont.

L'or a en effet grimpé de 15,7 % en 2019 et pour l'épargnant qui vit en zone euro, du fait de la baisse de l'euro contre le dollar, le gain est de quasi 20% ! Sur le long terme, et si on prend comme base de départ l'année 1999, l'once d'or a grimpé en dix ans de 415% ! C'est évidemment énorme ! Ce qui est encore plus étonnant, c'est que sur les 20 dernières années, le métal jaune a mieux performé que les actions à 10 reprises. Evidemment, je ne suis pas Mme Irma et je n'ai pas de boule de cristal, mais les amateurs d'or se posent la question de savoir comment va évoluer ce métal précieux durant l'année 2020.Pour le moment, depuis l'assassinat par drones interposés du général iranien Soleimani, l'once d'or frôle les 1.600 dollars, c'est d'ailleurs son plus haut niveau depuis l'année 2013. En fait, depuis que l'année a démarré, l'once d'or a grimpé de plus de 3%. Bien entendu, cela est lié aux tensions entre l'Iran et les Etats-Unis et aux incertitudes quant à la forme que prendra la riposte des Iraniens aux Américains.Comme souvent, lorsque le monde est turbulent, les valeurs refuges, comme l'or, ont la cote auprès des investisseurs. Ce qui est drôle, c'est que les experts de la banque d'affaires américaine Goldman Sachs préconisent d'acheter de l'or plutôt que du pétrole pour se couvrir contre les tensions géopolitiques. C'est assez étonnant, car a priori, on pourrait penser que le pétrole risque de flamber si la tension augmente dans cette région du Golfe persique, mais l'histoire montre que le pétrole (dans des cas pareils) peut aussi bien grimper vers les sommets que s'effondrer... C'est la raison pour laquelle la banque Goldman Sachs mise plutôt sur l'or, car l'or lui grimpe presque systématiquement en cas de tempête géopolitique.Mais au-delà du cas de l'Iran, quelle sera la tendance pour les mois à venir pour le métal jaune ? Comme toujours, il est difficile de prédire l'avenir, disons simplement que certains experts pensent que l'or a encore de beaux jours devant lui tant que les taux d'intérêt restent aussi bas. N'oubliez pas, l'un des reproches que l'on fait traditionnellement à l'or, c'est qu'il ne rapporte pas d'intérêt... Mais ce reproche tombe, ou est moins pertinent, quand nous vivons dans un monde de taux d'intérêt à 0% voire négatifs.Finalement, il y a un métal qui fait encore mieux que l'or, c'est le palladium, ce métal ne fait que battre des records car il est très recherché par l'industrie automobile pour réduire les émissions polluantes. Comme quoi les placements les plus rentables ne sont pas toujours là où on croit qu'ils sont.