Durant la semaine écoulée, le cours a augmenté de 3 centimes.

Si un euro fort est positif pour les touristes voyageant hors Europe, il plombe l'économie de la zone euro, les produits des entreprises européennes exportatrices coûtant plus cher.

Le billet vert avait amorcé une reprise mercredi juste après la publication de données montrant une hausse plus marquée qu'attendu des prix à la consommation aux États-Unis en janvier, avant de renverser la vapeur et de baisser fortement.

Durant la semaine écoulée, le cours a augmenté de 3 centimes. Si un euro fort est positif pour les touristes voyageant hors Europe, il plombe l'économie de la zone euro, les produits des entreprises européennes exportatrices coûtant plus cher. Le billet vert avait amorcé une reprise mercredi juste après la publication de données montrant une hausse plus marquée qu'attendu des prix à la consommation aux États-Unis en janvier, avant de renverser la vapeur et de baisser fortement.