Dans le courant de 2020 et du premier trimestre de 2021, 17 agences bancaires et 22 agences automatisées en Flandre, en Belgique germanophone et à Bruxelles seront fermées. Par ailleurs, 37 autres seront transformées en agences automatisées pour les retraits d'argent, les virements et les informations de comptes.

KBC constate la progression de l'utilisation des canaux numériques ces dernières années. Fin mars dernier, 56% des clients avaient uniquement utilisé la voie numérique pour leurs opérations, alors que la bancassurance à distance (KBC Live) connaît également une croissance continue.

"Depuis les mesures de confinement liées au coronavirus, les clients ont en outre découvert massivement le confort de la banque sur rendez-vous", poursuit la banque. Celle-ci a donc décidé de revoir son réseau de distribution. Les agences qui seront fermées ont été sélectionnées en raison du nombre "relativement limité" de transactions effectuées et de la proximité suffisante des alternatives KBC.

La banque précise faire en sorte que les employés concernés puissent continuer à exercer leur fonction dans une autre agence ou au sein de KBC Live. Avec ces changements, les clients KBC en Flandre, en Belgique germanophone et à Bruxelles disposeront de 531 agences bancaires, dont 328 disposant de personnel et 203 automatisées, contre 570 à la fin du mois de février. Avec ses 84 agences en Wallonie, CBC n'est pas concernée.

Dans le courant de 2020 et du premier trimestre de 2021, 17 agences bancaires et 22 agences automatisées en Flandre, en Belgique germanophone et à Bruxelles seront fermées. Par ailleurs, 37 autres seront transformées en agences automatisées pour les retraits d'argent, les virements et les informations de comptes. KBC constate la progression de l'utilisation des canaux numériques ces dernières années. Fin mars dernier, 56% des clients avaient uniquement utilisé la voie numérique pour leurs opérations, alors que la bancassurance à distance (KBC Live) connaît également une croissance continue. "Depuis les mesures de confinement liées au coronavirus, les clients ont en outre découvert massivement le confort de la banque sur rendez-vous", poursuit la banque. Celle-ci a donc décidé de revoir son réseau de distribution. Les agences qui seront fermées ont été sélectionnées en raison du nombre "relativement limité" de transactions effectuées et de la proximité suffisante des alternatives KBC. La banque précise faire en sorte que les employés concernés puissent continuer à exercer leur fonction dans une autre agence ou au sein de KBC Live. Avec ces changements, les clients KBC en Flandre, en Belgique germanophone et à Bruxelles disposeront de 531 agences bancaires, dont 328 disposant de personnel et 203 automatisées, contre 570 à la fin du mois de février. Avec ses 84 agences en Wallonie, CBC n'est pas concernée.