La firme a également reçu un chèque de 768 millions de dollars du fisc américain, lié à la résolution de différends, a-t-elle également précisé dans un communiqué

Le chiffre d'affaires trimestriel a augmenté de 4,1% à 29,6 milliards de dollars, nettement au-dessus des 28,91 milliards anticipés par les marchés, en dépit d'un déclin continu (-6%) des recettes générées par les activités de courtage -- négoce des obligations, matières premières, devises et autres produits financiers.

Le bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, est ressorti à 2,82 dollars, bien meilleur que les 2,50 dollars attendus en moyenne par les analystes.

A Wall Street, les investisseurs analysaient encore cette performance, le titre alternant entre le rouge et le vert dans les échanges électroniques de pré-séance.