C'est d'ailleurs ce que l'on pourrait, à première vue, retenir de l'édition 2019 du Credit Suisse Global Investment Returns Yearbook, une étude qui recense chaque année les performances des principales classes d'actifs dans 23 pays et trois grandes régions du monde. Son intérêt est de pouvoir remonter jusqu'à 1900. Ce solide " annuaire des rendements ", rédigé par trois professeurs de la London Business School, nous enseigne cette année encore que " les actions restent le meilleur investissement à long terme dans le monde, devant les obligations et les bons du Trésor. Elles ont affiché un taux de rendement réel ou corrigé de l'inflation d'un peu plus de 5% ". Sur 119 ans, les actions mondiales ont procuré un rendement réel de 5%, contre seulemen...