Il envisage une vente par appartements et non plus une cession en un morceau comme il l'avait envisagé. La cession est une condition de la Commission européenne.

L'opération risque toutefois de rapporter moins de recettes qu'espéré par ING, les potentiels candidats n'étant pas enclins à ouvrir leur portefeuille.

Trends.be avec Belga

Il envisage une vente par appartements et non plus une cession en un morceau comme il l'avait envisagé. La cession est une condition de la Commission européenne. L'opération risque toutefois de rapporter moins de recettes qu'espéré par ING, les potentiels candidats n'étant pas enclins à ouvrir leur portefeuille. Trends.be avec Belga