Les entreprises sélectionnées pour leur impact en matière de durabilité bénéficieront d'une réduction de taux d'intérêt de 0,3 % grâce à l'appui de la BEI.

Dans le cadre de l'accord, la banque européenne octroiera à ING un prêt de 200 millions d'euros assorti d'une tarification avantageuse. Cette dernière répercutera cet avantage à ses clients et fournira elle-même 200 millions d'euros supplémentaires, ce qui portera à 400 millions d'euros le montant total de l'injection de crédit pour le secteur, précisent les institutions bancaires.

ING utilisera les fonds disponibles dans le cadre de son programme de prêt à l'appui du développement durable, qu'elle déploie dans l'ensemble du Benelux depuis 2018.

"Nous permettons aux entreprises de bénéficier non seulement d'une offre élargie de financements, mais aussi du taux d'intérêt avantageux appliqué par la BEI qui, grâce à sa note de crédit AAA, peut proposer des prêts à des conditions plus intéressantes", commente Heinz Olbers, directeur à la BEI, chargé des opérations de prêt en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg.

Le montant du prêt est destiné au financement d'investissements durables dans des secteurs tels que la transition entre les sources d'énergie fossiles et l'énergie éolienne et solaire, les bâtiments à haute efficacité énergétique et à usage propre, l'économie circulaire ou encore les moyens de transport électriques.

Ce nouveau programme de financement sera lancé à partir de septembre. La moitié du montant mis à disposition pour le Benelux ira à des entreprises belges et luxembourgeoises, et l'autre à des entreprises néerlandaises. Le montant total de l'investissement pour chaque projet durable sera limité à 25 millions d'euros.