A la Bourse suisse, l'action UBS chutait de 7,04% jeudi à 9h14, à 10,16 francs suisses, dans un marché stable.

Selon la banque, cette fraude pourrait entraîner une perte potentielle de 2 milliards de dollars pour la banque, et faire plonger dans le rouge ses comptes du 3e trimestre 2011.

Cette affaire rappelle l'affaire Jérôme Kerviel, en France, survenue en 2008, à la Société Générale.

Les opérations non-autorisées effectuées par ce trader, aujourd'hui licencié, ont fait perdre 4,9 milliards d'euros à la banque française.

Kerviel a par la suite été condamné à 5 ans de prison, dont 2 avec sursis, et à rembourser les 4,9 milliards d'euros à son ancien employeur.

Trends.be avec Belga

A la Bourse suisse, l'action UBS chutait de 7,04% jeudi à 9h14, à 10,16 francs suisses, dans un marché stable. Selon la banque, cette fraude pourrait entraîner une perte potentielle de 2 milliards de dollars pour la banque, et faire plonger dans le rouge ses comptes du 3e trimestre 2011. Cette affaire rappelle l'affaire Jérôme Kerviel, en France, survenue en 2008, à la Société Générale. Les opérations non-autorisées effectuées par ce trader, aujourd'hui licencié, ont fait perdre 4,9 milliards d'euros à la banque française. Kerviel a par la suite été condamné à 5 ans de prison, dont 2 avec sursis, et à rembourser les 4,9 milliards d'euros à son ancien employeur. Trends.be avec Belga