Frais bancaires: Test-Achats dénonce les frais de transfert de titres

14/02/19 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Belga

Test-Achats s'inquiète à nouveau jeudi de l'augmentation des frais bancaires et demande aux ministres compétents de fixer des plafonds au bénéfice des clients et de la concurrence dans le secteur.

Frais bancaires: Test-Achats dénonce les frais de transfert de titres

© Getty Images/iStockphoto

Dernier exemple en date: les frais de transferts de titres d'une banque vers une autre. "A partir du 7 avril, si vous envisagez de transférer vos placements de la banque en ligne MeDirect vers une autre banque, vous devrez payer 150 euros par investissement. MeDirect s'inscrit ainsi dans la lignée de BNP Paribas Fortis, qui a déjà porté, depuis le mois de janvier, les frais de transfert à 150 euros.

Ces frais ont également augmenté dans d'autres banques", dénonce l'association de consommateurs, évoquant une "tendance qui impacte directement la liberté de mouvement du client". Selon un décompte de Test-Achats, les frais de transfert de titres peuvent aller, par ligne, de 25 euros (BinckBank) à 150 euros.

Test-Achats rappelle avoir lancé une pétition intitulée "stop aux frais bancaires" après l'annonce par plusieurs banques de l'instauration de frais pour certains retraits d'argent. La semaine dernière, Bpost Banque avait annoncé imposer le paiement d'un montant de 50 centimes d'euro par retrait bancaire - à l'exception d'un retrait gratuit par mois - sur son compte gratuit b.compact, avant de revenir sur sa décision.

Nos partenaires