James Vorley, un ressortissant britannique de 38 ans et Cédric Chanu, un citoyen français de 39 ans, ont été inculpés par un tribunal de l'Illinois.

Selon l'acte d'accusation, les deux anciens traders ont mené des actes frauduleux pendant des années sur la Bourse de Chicago.

Il font partie d'un groupe de traders poursuivis en justice par la CFTC, le régulateur des marchés des matières premières, et le département de la Justice (DoJ) pour "fraude" et "'spoofing'".

Spoofing

La pratique dite du "spoofing" consiste à placer de faux ordres et à les retirer rapidement. Ces ordres non exécutés font bouger les prix des actifs dans une direction bénéfique pour les traders voulant exécuter l'ordre d'un client, ou impactent les prix des contrats à terme dans une direction favorable aux traders qui doivent clôturer des positions.

Elle a été rendue illégale par la loi de régulation financière Dodd-Frank adoptée en 2009 pour éviter une nouvelle crise financière.

André Flotron, un ancien trader de la banque suisse UBS, avait lui été acquitté en avril.

James Vorley, un ressortissant britannique de 38 ans et Cédric Chanu, un citoyen français de 39 ans, ont été inculpés par un tribunal de l'Illinois.Selon l'acte d'accusation, les deux anciens traders ont mené des actes frauduleux pendant des années sur la Bourse de Chicago.Il font partie d'un groupe de traders poursuivis en justice par la CFTC, le régulateur des marchés des matières premières, et le département de la Justice (DoJ) pour "fraude" et "'spoofing'".La pratique dite du "spoofing" consiste à placer de faux ordres et à les retirer rapidement. Ces ordres non exécutés font bouger les prix des actifs dans une direction bénéfique pour les traders voulant exécuter l'ordre d'un client, ou impactent les prix des contrats à terme dans une direction favorable aux traders qui doivent clôturer des positions.Elle a été rendue illégale par la loi de régulation financière Dodd-Frank adoptée en 2009 pour éviter une nouvelle crise financière.André Flotron, un ancien trader de la banque suisse UBS, avait lui été acquitté en avril.