Visa se lance dans les cryptomonnaies. Dans le cadre d'un projet pilote, le géant du paiement acceptera prochainement sur son réseau les paiements en USD Coin (USDC). Cette cryptomonnaie adossée au dollar américain pourra servir de moyen de paiement à tous les détenteurs d'une carte Visa. Pour cette nouvelle offre, Visa a conclu un partenariat avec la plateforme Crypto.com et la banque en ligne Anchorage. L'impact sur le secteur du paiement est potentiellement énorme. Plus de 3 milliards de cartes Visa sont en effet en circulation dans le monde!
...

Visa se lance dans les cryptomonnaies. Dans le cadre d'un projet pilote, le géant du paiement acceptera prochainement sur son réseau les paiements en USD Coin (USDC). Cette cryptomonnaie adossée au dollar américain pourra servir de moyen de paiement à tous les détenteurs d'une carte Visa. Pour cette nouvelle offre, Visa a conclu un partenariat avec la plateforme Crypto.com et la banque en ligne Anchorage. L'impact sur le secteur du paiement est potentiellement énorme. Plus de 3 milliards de cartes Visa sont en effet en circulation dans le monde! Visa, qui revendique une position de leader mondial dans le secteur du paiement digital, devient le premier opérateur de paiement à accepter les transactions en USDC. Le choix de cette cryptomonnaie n'est pas innocent. L'USCDC est basée sur le protocole Ethereum, l'un des plus utilisés sur la planète crypto. C'est aussi un stable coin, une monnaie stable. Son cours suit précisément celui du dollar américain. Si le client paye en USDC, le commerçant recevra, quant à lui, son équivalent en monnaie fiduciaire (euro, dollar ou autre). Cela devrait rassurer le commerçant, qui se prémunit ainsi du risque de change. Un des freins à l'adoption des cryptomonnaies est en effet la volatilité du marché. La crainte des commerçants est de voir la valeur de leurs produits et services fluctuer au même rythme que le cours chahuté du bitcoin. Avec un stable coin, cette crainte est évacuée. Visa promet également des frais de transaction réduits. "Visa veut rendre les cryptomonnaies plus sûres, plus utiles et plus accessibles en tant que moyen de paiement", avance l'entreprise dans un communiqué. Le bitcoin et les autres devises virtuelles souffrent depuis leur origine d'un certain manque d'adhésion. Peu de commerces acceptent aujourd'hui les paiements en cryptomonnaies. Les produits et services monnayables en bitcoin sont encore peu nombreux. Le bitcoin n'a pas cours légal mais il se profile de plus en plus comme un concurrent sérieux.L'entrée de Visa dans le monde des cryptos s'inscrit dans un mouvement d'adoption de plus en plus large de celles-ci comme moyen de paiement. En février, Mastercard dévoilait ses ambitions pour l'année 2021, au cours de laquelle elle compte accepter les paiements en cryptomonnaies sur son réseau. La récente annonce d'Elon Musk a également fait grand bruit: il est désormais possible d'acheter une Tesla en bitcoin! Cette option n'est pour l'instant ouverte qu'aux Etats-Unis mais sera bientôt transposée sur d'autres marchés. Il y a quelques jours, tous les regards se sont tournés vers PayPal. Le système de paiement en ligne utilisé par 377 millions de personnes, intègre désormais les paiements dans toute une série de cryptomonnaies: bitcoin, ether, bitcoin cash, litecoin... Au total, ce sont plus de 29 millions de commerçants dans le monde qui pourront accepter les crypto-paiements.