Les paiements sans contact ont représenté 36 millions de ces transactions et les achats en ligne 105 millions, tandis que la carte et le smartphone s'imposent de plus en plus pour les montants inférieurs à 5 euros, d'après la société spécialisée dans les services de paiement et de transactions.

Les Belges paient de plus en plus par voie électronique. Worldline a recensé plus d'un milliard de ce type de transactions au premier semestre 2019 (entre le 1er janvier et le 31 mai), dont 36 millions sans contact. La hausse est de plus de 280% par rapport à mai 2018 et ce chiffre correspond à celui comptabilisé sur l'ensemble de l'année dernière. A noter que presque l'intégralité (91%) des paiements sans contact via Bancontact ont porté sur un montant inférieur à 25 euros.

Les achats en ligne sont par ailleurs toujours plus tendance, une transaction sur dix se faisant de cette manière actuellement. Leur nombre a progressé de 30% comparativement à il y a un an pour atteindre 105 millions sur les cinq premiers mois de l'année (contre 80 millions).

Les innovations du secteur ont en outre apparemment la cote auprès du grand public puisque la carte et le smartphone s'imposent de plus en plus comme moyens privilégiés pour les montants inférieurs à 5 euros (+18%).