Les demandes d'indemnisation peuvent être introduites jusqu'au 28 juin.

Il semble que très peu d'actionnaires aient décidé de ne pas participer au règlement convenu. Il est question de 272 dossiers, mais parmi ceux-ci figure Patrinvest, le holding d'Alexandre Van Damme, un des actionnaires familiaux d'AB InBev. Ces 272 dossiers représentent près d'un pour cent du montant total prévu d'1,3 milliard d'euros.

La cour d'appel d'Amsterdam avait déclaré contraignant, cet été, l'accord de transaction conclu entre Ageas, héritier juridique de Fortis, et plusieurs organisations de plaignants, parmi lesquelles Deminor. Cet accord doit permettre à Ageas de tirer définitivement un trait sur le chapitre du démantèlement de Fortis.