Rien qu'en 2019, elle dit avoir séduit autant de nouveaux clients que sur les quatre années précédentes. La preuve, dixit Valentin Stalf, co-fondateur et CEO de N26, que " l'expérience bancaire pe...

Rien qu'en 2019, elle dit avoir séduit autant de nouveaux clients que sur les quatre années précédentes. La preuve, dixit Valentin Stalf, co-fondateur et CEO de N26, que " l'expérience bancaire peut être simple et intuitive ". Y compris chez nous où N26 gagne du terrain également. Trois ans après avoir lancé son compte bancaire 100 % mobile en Belgique, la fintech affirme avoir réussi à convaincre 100.000 clients, freinée sans doute quelque peu dans cette chasse aux clients par les stratégies digitales des grandes banques telles que Belfius dont l'appli totalise plus d'un million d'utilisateurs actifs. A long terme, la licorne allemande, aujourd'hui valorisée 3,5 milliards de dollars, s'est tout de même fixé comme objectif d'atteindre les 100 millions d'usagers dans le monde entier. Une course à la taille à laquelle participe également sa grande rivale britannique Revolut, qui dit pour sa part compter pour le moment plus de huit millions de clients à travers le monde.