Une nomination éventée par la presse flamande et qui avait fait émerger un potentiel conflit d'intérêts puisque la KU Leuven est cl...

Une nomination éventée par la presse flamande et qui avait fait émerger un potentiel conflit d'intérêts puisque la KU Leuven est cliente de la KBC. Administrateur non exécutif du groupe et de KBC Assurances, Debackere ne participait déjà pas aux réunions qui concernent les crédits accordés. Toutefois, pour anticiper tout problème, la KBC nommera, lors du départ officiel de Thomas Leysen à l'occasion de l'assemblée générale du 7 mai prochain, Philippe Vlerick comme président intérimaire. Koenraad Debackere deviendra président plus tard dans l'année, après un passage comme administrateur indépendant, et quand il cédera ses fonctions à la KULeuven.